Accueil du site / Home_fr / Actualités / Du côté des auteurs

< 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8

  • 2011

    avril

    Le Molière Jeune public pour Michèle Nguyen
    Le 18 avril 2011
    L’auteure et comédienne belge Michèle Nguyen vient de recevoir le Molière Jeune public pour son spectacle Vy, lors de la 25e Nuit des Molières

    Toutes nos félicitations à Michèle Nguyen pour le Molière Jeune public qu’elle vient de décrocher pour sa pièce Vy, dont elle est aussi une des interprètes, à l’occasion de la 25e Nuit des Molières à la Maison des Arts et de la Culture de Créteil.

    Michèle Nguyen est née en Algérie d’un père vietnamien et d’une mère belge, elle a grandi en Belgique. Formée à l’école internationale de théâtre Lassaad (Bruxelles), dont la pédagogie privilégie le mouvement et l’émergence de l’acteur-créateur, elle va très vite trouver sa place dans le monde des conteurs. Encouragée par le public et par différents prix, elle développe depuis 1996, de spectacle en spectacle, une gestuelle, une écriture et un univers très personnels basés sur l’intime. L’épure est sa quête.

    VY est le prolongement de À quelques pas d’elle. C’est le voyage qui continue. Un voyage souterrain vers l’enfance de la comédienne, vers la petite fille maladroite timide qui vivait avec sa grand-mère raciste et dont le rêve secret était de devenir danseuse.

    VY c’est aussi la rencontre avec la puissance des mots, la magie de l’écriture.

    Le texte de ce spectacle, je le conçois comme une partition, la partition d’un moment de ma vie : mon enfance. Celle-ci est tout autant le thème avec lequel je m’amuse, que l’instrument dont je joue, le silence qui s’impose, la corde qui vibre, l’oreille qui accorde son temps.

    (Michèle Nguyen)

  • mars

    Gerlando Infuso reçoit le Prix SACD à Anima
    Le 13 mars 2011
    Félicitation au réalisateur Gerlando Infuso, tout juste sorti de La Cambre, pour cette animation néo-mythologique de très belle facture et aux décors somptueux

    « Avec ce film en stop-motion, Gerlando Infuso, dont c’est le film de fin d’études, confirme son immense talent, déjà récompensé avec "Margot" et "Milovan Circus", d’excellente mémoire. Au-delà de son brio technique, l’auteur impose un univers envoûtant et signe la captivante histoire d’une Diane chasseresse qui, après avoir épinglé à son tableau de chasse les espèces les plus variées et inattendues, se met en quête d’un ultime trophée. » (Alain Lorfèvre, La Libre Belgique, 14/03/2011)

  • Pecha Kucha au Festival Anima 2011
    Le 11 mars 2011
    Soirée Pecha Kucha "Projets de films d’animation" organisée le 11 mars 2011 au Festival Anima de Bruxelles.

    Soirée Pecha Kucha "Projets de films d’animation" organisée le 11 mars 2011 au Festival Anima de Bruxelles.

    C’est une soirée un peu particulière qui est le résultat du croisement de deux envies : celle du festival Anima d’organiser un Pecha Kucha et celle de la SACD-SCAM de permettre à des auteurs de présenter un projet d’animation. Le Pecha Kucha est un concept de présentation de projet formaté né au Japon en 2003 (= bla bla en Japonais) : chaque intervenant a choisi 20 images qui défilent à l’écran pendant 20 secondes chacune, ce qui fait 6 minutes 40 secondes très précisément. C’est Alok b. Nandi, réalisateur multimédia (également président du Comité belge de la SCAM), qui a importé ce concept en Belgique. Ce cadre intéressant permet de présenter un projet (pitch), l’univers d’un auteur ou une idée créative à un stade encore embryonnaire.

    Merci à Sergio Honorez, Emilie Seron, Delphine Renard, Christian Lallemand, Caroline Nugues, Olivier Dressen, Fabian De Plekker, Valérie Magis, Valère Lommel, Joke Van Der Steen, Catherine Versé et Bernard Halut pour leur participation à ce Pecha Kucha (et mille excuses à Marnix Verduyn, Benoît Feroumont et Florence Henrard, également intervenants le 11 mars à Anima, qu’une erreur de manipulation de caméra a effacés de la bande originale…)


    Festival Anima 2011 - Pecha Kucha "Projets de… par MaisondesAuteursBruxelles

  • Master Class Benoît Feroumont
    Le 11 mars 2011
    En direct de la Master Class avec Benoît Feroumont, organisée au Festival Anima 2011 par la SACD et la SCAM : un sacré parcours dans la BD et l’animation.

    Une nouvelle fois partenaires du festival Anima, la SACD et la SCAM ont organisé le vendredi 11 mars 2011 une Master Class avec Benoît Feroumont (Bzz, les Triplettes de Belleville, Wondertown, le Royaume, Dji vou veu volti…) à destination des auteurs de BD et des illustrateurs intéressés par l’animation (et inversément, des cinéastes intéressés par l’adaptation d’un univers dessiné à l’écran).


    Master Class Benoît Feroumont par MaisondesAuteursBruxelles

  • Jean Van Hamme Commandeur de l’Ordre des Arts et des Lettres
    Le 1er février 2011
    Le scénariste Jean Van Hamme a été honoré le 30 janvier 2011 à Angoulême du titre de « Commandeur de l’Ordre des Arts et des Lettres » par le Ministre de la Culture français Frédéric (...)

    Le scénariste Jean Van Hamme a été honoré le 30 janvier 2011 à Angoulême du titre de « Commandeur de l’Ordre des Arts et des Lettres » par le Ministre de la Culture français Frédéric Mitterrand.

    L’œuvre passionnante de Jean Van Hamme (Thorgal, XIII, Largo Winch…) n’avait pas besoin d’être épinglée d’une médaille verte et or pour conquérir son public, mais cette reconnaissance consacre davantage encore son extraordinaire talent d’auteur.

    Avec cette distinction, c’est toute la profession de scénariste qui se retrouve sous les projecteurs, le savoir faire et l’imagination des « raconteurs d’histoires » (dont beaucoup de Belges !) qui s’effacent si souvent derrière les images dessinées (ou filmées) par d’autres.

    → Retrouvez Jean Van Hamme et ses œuvres sur le portail BELA

    (Article mis en ligne le 1er février 2011)

  • janvier

    Un court-métrage belge nominé aux Oscars
    Le 28 janvier 2011
    Le court-métrage belge « Na Wewe », réalisé par Ivan Goldschmidt, sur un scénario de Jean-Luc Pening, vient d’être nominé pour les prochains Oscars.

    Le court-métrage belge « Na Wewe » (« Toi aussi » en Kirundi), réalisé par Ivan Goldschmidt, sur un scénario de Jean-Luc Pening, vient d’être nominé pour les prochains Oscars (Los Angeles).

    Le film, qui se déroule en 1994 au Burundi, « dénonce avec émotions, suspens et humour l’absurdité des luttes ethniques et raciales », précise la maison de proction Cut ! SPRL (voir site officiel du film).

    « Ce court-métrage de près de 19 minutes, dans lequel apparaît Renaud Rutten, raconte l’un des épisodes de ce conflit : l’attaque, par des rebelles, d’un minibus transportant des civils, qui seront séparés entre Hutus et Tutsis.

    Cette histoire est entièrement basée sur des personnages et des situations réelles. Elle a été écrite par quelqu’un qui a vécu les beautés du Burundi et qui en a subi les horreurs, Jean-Luc Pening, ajoute la maison de production. Ce dernier est en effet devenu aveugle après avoir reçu une balle dans la tête en août 1995.

    Le court-métrage, œuvre de deux auteurs prometteurs membres de la SACD, est une coproduction Cut ! SPRL, A Private View, RTBF et Menya Média. Elle a bénéficié de l’aide du Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel de la Communauté française et des télédistributeurs wallons, du Fonds audiovisuel flamand, du ministère belge des Affaires étrangères, de Wallonie-Bruxelles International ainsi que de l’Unesco.

    La 83e remise des Oscars se déroulera le 27 février prochain à Los Angeles.

    (d’après le communiqué de l’agence Belga) (28 janvier 2011)


  • 15 auteurs SACD-SCAM nominés aux Magritte du Cinéma
    Le 10 janvier 2011
    Bravo aux auteurs des films nominés par les membres de l’Académie Delvaux pour les Magritte du Cinéma, dont la plupart sont membres de la SACD et/ou de la (...)

    La vitalité du cinéma belge n’est plus à prouver. La créativité des cinéastes de la SACD et de la SCAM non plus, s’il faut en croire le nombre d’oeuvres de notre répertoire audiovisuel qui figurent dans la liste des films pré-sélectionnés pour les Magritte du Cinéma :

    Meilleur film

    Amer
    Illégal
    Les Barons
    Mr Nobody

    Meilleure réalisation

    Elève libre : Joachim Lafosse
    Illégal : Olivier Masset-Depasse
    Les Barons : Nabil ben Yadir
    Mr Nobody : Jaco Van Dormael

    Meilleure coproduction

    Altiplano
    Le Concert
    Looking for Eric
    My Queen Karo

    Meilleur scénario original ou adaptation

    Elève libre : Joachim Lafosse, François Pirot
    Illégal : Olivier Masset-Depasse
    Les Barons : Nabil ben Yadir, Laurent Brandenbourger, avec la participation de Sébastien Fernandez
    Mr Nobody : Jaco Van Dormael

    Meilleure actrice

    Illégal : Anne Coesens
    Mammuth : Yolande Moreau
    Maternelle : Aylin Yay
    Soeur Sourire : Cécile de France

    Meilleur acteur

    Elève libre : Jonathan Zaccaï
    La Régate : Thierry Hancisse
    Les Barons : Monir Ait Hamou
    Un ange à la mer : Olivier Gourmet

    Meilleure actrice dans un second rôle

    Elève libre : Claire Bodson
    Gainsbourg (vie héroïque) : Yolande Moreau
    Illégal : Christelle Cornil
    Soeur Sourire : Sandrine Blancke

    Meilleur acteur dans un second rôle

    Coco avant Chanel : Benoît Poelvoorde
    Elève libre : Yannick Renier
    L’Arnacoeur : François Damiens
    Les Barons : Jan Decleir
    OSS 117 : Rio ne répond plus : Laurent Capelluto

    Meilleur espoir féminin

    Elève libre : Pauline Etienne
    La Régate : Stéphanie Blanchoud
    Maternelle : Chloé Struvay
    My Queen Karo : Anna Fransiska Jager

    Meilleur espoir masculin

    Elève libre : Jonas Bloquet
    La Régate : Joffrey Verbruggen
    Oscar et la dame rose : Amir Ben Abdelmoumen
    Un ange à la mer : Martin Nissen

    Meilleure image

    Amer : Manu Dacosse
    La Régate : Alain Marcoen
    Mr Nobody : Christophe Beaucarne

    Meilleur son

    Illégal : Marc Bastien, François Dumont, Thomas Gauder
    Mr Nobody : Emmanuel de Boissieu, Frédéric Demolder, Dominique Warnier
    Panique au Village : Benoît Biral, Valene Leroy, Julien Paschal, Fred Piet

    Meilleurs décors

    Illégal : Patrick Dechesne, Alain-Pascal Housiaux
    Les Barons : Mohammed Ayada
    Panique au Village : Eric Blesin, Marc Nis

    Meilleurs costumes

    Altiplano : Anne Fournier
    My Queen Karo : Bernadette Corstens
    Soeur Sourire : Christophe Pidre, Florence Scholtes

    Meilleure musique originale

    Diamant 13 : Frédéric Vercheval
    Mr Nobody : Pierre Van Dormael
    Panique au Village : Bernard Plouvier

    Meilleur montage

    Illégal : Damien Keyeux Le Concert : Ludo Troch Mr Nobody : Matyas Veress

    Meilleur court métrage

    De si près : Rémi Durin
    La Balançoire : Christophe Hermans
    Pour toi, je ferai bataille : Rachel Lang
    Nuit blanche : Samuel Tilman
    Sous un coin de ciel bleu : Arnaud Demuynck et Cecilia Marreiros Marum

    Meilleur documentaire

    Katanga Business : Thierry Michel
    Les chemins de la mémoire : José-Luis Peñafuerte
    Les films rêvés : Eric Pauwels
    Terre d’usage : Sophie Bruneau et Marc-Antoine Roudil
    Vents de sable, femmes de roc : Nathalie Borgers

    Rendez-vous le samedi 5 février au Square (Palais des Congrès de Bruxelles) pour la remise officielle des Magritte du Cinéma aux 18 lauréats.

    (Article mis en ligne le 10 janvier 2011)

  • 2010

    septembre

    L’autre langue, de Caroline Lamarche
    Le 13 septembre 2010
    Quand une auteure littéraire décide d’apprendre le néerlandais pour parvenir à lire les poèmes de Leonard Nolens, puis de transcrire cet apprivoisement dans une oeuvre sonore d’une rare (...)

    Une femme, née en Belgique mais ayant passé la première moitié de sa vie en France, veut apprendre le néerlandais afin de parvenir à lire les poèmes de Leonard Nolens, grand auteur flamand. Encouragée par Jacques, son professeur de néerlandais, Skender, un réfugié albanais, et Hilde, traductrice et poète, elle décide d’écrire à Leonard Nolens pour lui demander une entrevue…

    Un étonnante exploration sonore avec Caroline Lamarche, à découvrir lors de la Rencontre documentaire du 13 septembre au Petit Théâtre Mercelis (voir programme).

    → Découvrir un extrait de l’œuvre sur BELA

    (Article mis en ligne le 13 septembre 2010)

< 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8

Liens utiles