Actualités

Mobilisation pour l'emploi artistique dans les Arts de la Scène

купить LSD Сосногорск Ce lundi 05 février, la SACD et l'Union des Artistes conviaient les artistes, opérateurs culturels et représentants politiques à un séminaire de réflexion sur la question cruciale de l'emploi artistique, à l'heure où la FWB s'apprête à renégocier plus de 200 contrats-programmes. En attendant une synthèse, voici déjà un point sur les interventions et témoignages intelligents, poignants et courageux qui ont été proposés.

Le séminaire du 05 février

click En ce début 2018, la Fédération Wallonie-Bruxelles va négocier plus de 200 contrats-programmes, pour une enveloppe de plusieurs dizaines de millions d’euros.
Pour la SACD et l’Union des Artistes, la nouvelle approche annoncée par la Ministre et le législateur au moment de l’adoption du Décret sur les Arts de la scène doit être mise en œuvre afin de garantir que les (re)financements publics permettent de faire progresser l’emploi des artistes, des créatrices et créateurs, en volume comme en qualité.

Pour en discuter, nous avons donné la parole tant à des artistes (Bernard Breuse, Virginie Strub et Céline Estenne) qu'à des spécialistes (le chercheur Jean-Gilles Lowies, l'avocat Me Englebert, et Frédéric Young, délégué général de la SACD).

De nombreux artistes, opérateurs culturels et quelques représentants politiques - Christos Doulkeridis et Muriel Gerkens (Ecolo), Hamza Fassi-Gihri (CDH), Caroline Persoons (Défi) et Kenza Yacoubi (PS) - ont répondu à l'appel, et nous les en remercions.

Le constat

. pdfintroduction de Pierre Dherte, Vice-Président de l'Union des Artistes du Spectacle
. pdfintervention de Jean-Gilles Lowies, chercheur
. pdftémoignage de Bernard Breuse, comédien
. pdftémoignage de Virginie Strub, metteuse en scène
. pdftémoignage de Céline Estenne, comédienne, représentante de No Culture

Les propositions

. pdfintervention de Maître Jacques Englebert
. intervention de Frédéric Young, délégué général de la SACD, conclue par une série de propositions concrètes :

1) follow url Que soit fixée à 30 % minimum des budgets, la part minimale des dépenses d’emplois artistiques réservés aux créateurs, créatrices et artistes-interprètes (emplois artistiques hors technicien.ne.s) dans les Contrats-Programmes ;

2) click Que soit fixé un minimum de 10 % puis 15 % de l’emploi global des emplois artistiques permanents réservés aux créateurs, créatrices et artistes-interprètes (hors technicien.ne.s) pour les contrats-programmes de plus de 300.000 euros ;

3) source Que soit négocié un objectif sectoriel de 45 à 50 % de masse salariale dédiée aux « emplois artistiques » (toutes catégories) à 5 ans ;
 
4) http://www.projects.razorbee.com/continuation/skolko-v-organizme-derzhitsya-spays.html Que soit négociée une nouvelle « unité d’emploi » à insérer dans tous les contrats-programmes de plus de 300.000 euros, de nature à favoriser l’emploi durable et correctement rémunéré (en prenant en compte un temps de travail et une rémunération minimum de niveau professionnel).

5) go Que soit établi par Décret le cadastre de l’emploi artistique, promis depuis 10 ans et jamais réalisé, pour pouvoir vérifier la progression promise.

 

Écouter la captation du Séminaire :

 

La suite

Nous avons adressé à la Ministre Alda Greoli ainsi qu'au Gouvernement et aux Partis pdfune lettre reprenant la synthèse de interventions du séminaire ainsi que nos propositions concrètes, et demandant un rendez-vous pour en discuter le plus rapidement possible.

Un communiqué a été envoyé à la presse.

 

En pratique

Le séminaire a eu lieu le lundi 5 février de 14h à 17h à La Bellone.

Une captation sonore et une synthèse seront bientôt disponibles, pour les recevoir adressez-vous à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..