Actualités

« Juillet à Avignon », Rencontre avec Alain Cofino Gomez

купить Экстази Новый Оскол Pour le deuxième numéro du Magazine des Auteurs et des Autrices consacré aux festivals, Emilie Maquest, membre du Comité belge de la SACD où elle représente les auteurs et autrices de spectacle vivant, a rencontré Alain Cofino Gomez, le directeur du Théâtre des Doms, le Pôle Sud de la création en Belgique francophone.

http://elcos-audio.ru/somehow/kupit-anashu-uglich.html
« Juillet à Avignon, c’est : 22 jours de festival avec 1487 spectacles proposés dans plus de 130 théâtres ou lieux atypiques. Parmi cette abondance de sollicitations, le théâtre des Doms s’est forgé la réputation de programmer des spectacles de qualité représentant une infime partie de toute la richesse et la diversité produite en Wallonie et à Bruxelles.

Катав-Ивановск купить закладку Кокаин MQ En juillet 2015, Alain Cofino Gomez, auteur, artiste et professeur en école supérieure d’arts est nommé directeur de cette ancienne maison d’hôtes au cœur des remparts. En suivant la lignée de ses prédécesseurs, Alain construit des saisons essentiellement tournées vers la rencontre et les échanges entre artistes ou professionnels de la Fédération, de France et d’ailleurs.

Car, comme il l’écrit dans son édito de printemps : « Aujourd’hui plus que jamais nous devons détromper l’ennemi qui préfère l’inertie dans l’inerte, les choses bien rangées une fois pour toutes et les territoires aux limites définies et immuables. Nous nous devons de faire entendre que les choses sont en mouvement et que c’est une bonne chose que de ne pas stagner. Nous devons penser l’art et les œuvres d’art comme les fruits de rencontres mouvementées qui ne font pas l’impasse d’un choc fructueux. »

Il répand l’idée auprès des étudiants d’écoles supérieures d’arts qu’au plus tôt on est mobile au mieux c’est. Par ces rencontres, notre imaginaire et nos modes de représentations sont transformés. De par son histoire personnelle et professionnelle, il accorde une grande importance à décloisonner le secteur des arts vivants. Il invite des artistes de différentes disciplines à se déplacer physiquement ou symboliquement en créant des partenariats mixtes avec des créateurs et des théâtres dans la région d’Avignon.

Tout au long de l’année, ces initiatives habitent le théâtre et créent un maillage important dans le secteur des arts vivants. Pour lui, il est essentiel d’encourager les équipes dès la création de leur projet à travailler avec un.e chargé.e de diffusion. Car comme il le dit, une équipe sans un.e attaché.e de diffusion, c’est une équipe qui se coupe du monde extérieur. Dès la saison prochaine, il souhaite ainsi mettre en place un groupe d’expert.e.s en diffusion afin d’encadrer ou de parrainer les équipes programmées lors du festival. Celles-ci pourront ainsi bénéficier de leur connaissance des réseaux professionnels dont l’accès est souvent hermétique pour les non-initiés.

Pour les prochaines années, il réfléchit à la manière de créer des échanges avec l’Italie, l’Espagne, le Maroc ou l’Algérie. Pour le réseau francophone, s’exporter à l’international reste difficile ; la barrière de la langue constitue un vrai frein au rayonnement des créations.

Alors cet été, passez quelques jours au cœur de la foule avignonnaise et allez aux Doms, saluer les amis. Mais n’en restez pas là, repoussez vos limites et faites une incartade dans vos habitudes de festivalier. Il paraît qu’à Édimbourg, en août, le Fringe est un joyeux bazar. Un vrai pas de côté pour aller à la rencontre d’autres artistes et d’autres façons de créer, car en vous déplaçant, vous risquez de créer des échanges intenses et fructueux...»

Émilie Maquest

 

L'autrice

Membre du Comité belge de la SACD, Émilie Maquest est comédienne et travaille en Belgique et en France. En 2015, elle crée son premier spectacle Roubignoles aux Brigittines.
Elle enseigne à l’INSAS et est codirectrice artistique du collectif théâtral MARIEDL.


Le Théâtre des Doms

Rendez-vous sur le site des Doms pour découvrir toutes les autres activités qui mettent les artistes en mouvement, avec entre autres :
• Plus d’une dizaine de résidences d’artistes de la Fédération : l’occasion pour eux d’explorer et de partager avec un public le fruit de leurs recherches.
• Le Petit Festival avec la Langue : des artistes belges, français, guinéens... se rassemblent autour de la langue française.
• le « Réel en Jeu » : un temps d’écriture et de recherches dans 4 lieux partenaires en Belgique et en France.
• Les Superésidences : 6 artistes, 3 belges et 3 français dans 4 lieux différents pendant 4 semaines.

www.lesdoms.eu 


Pour aller plus loin

Vous êtes à Avignon cet été ? Découvrez les activités proposées par la SACD : enregistrement en public d'une fiction radio, et PechaKucha des Auteurs et des Autrices. Une partie de notre équipe sera sur place tout au long du Festival, n'hésitez pas à nous faire signe.

Ici et là, vous pouvez toujours consulter le sommaire de ce numéro, et le lire ou le télécharger ici.

 

© Photo : Saskia Vanderstichele

Emilie Maquest