Chris Marker et... ARG

Date : 2018-12-11 19:00
Date de fin : 2018-12-14 19:00
Lieu : Bozar
Chris Marker et... ARG

La SACD proposait à des auteurs et autrices d’intervenir dans le cadre de l’exposition consacrée à Chris Marker à BOZAR. C’est ainsi que les membres du collectif Arg vous invitent des visites guidées individuelles et « à l'aveugle » à l'intérieur de l'exposition.


 

 

La visite guidée

Les visiteurs se présentent à l'entrée de Bozar et un par un ils sont invités par un membre d’Arg à mettre sur leurs yeux un masque opaque, inspiré de celui de La Jetée, et à suivre leur guide qui les tient par le bras.

S'ensuit une visite d’une dizaine de minutes durant laquelle le visiteur découvrira pour la première fois l'exposition plongé dans le noir. Le guide, lui, l'emmènera au(x) lieu(x) qu'il aura choisi, et commentera différents éléments tout en les raccordant à sa propre mémoire et à son expérience personnelle. Occasionnellement, le guide pourra inciter le visiteur à retirer son masque quelques secondes face à un élément précis pour provoquer un « instantané » de vision avant de replonger dans le noir.

À l'issue de la visite, le spectateur sera raccompagné à l'entrée et pourra ensuite visiter l'exposition de manière autonome, et redécouvrir l’espace après y avoir eu accès de manière parcellaire, située et partielle.

Cette visite subjective questionnera notamment le fonctionnement de la mémoire, sa dimension fragmentaire, narrative mais aussi composite. Elle ne sera pas envisagée comme un monologue mais bien comme un dialogue entre le visiteur et son guide, les remarques du premier alimentant et transformant l'expérience du second. En fonction des cas, le commentaire portera sur le vécu du guide, du visiteur, leurs perceptions respectives, toujours mises en lien avec l'univers de Chris Marker. Lui dont les images semblent entrer directement en résonance avec notre inconscient, relayant et constituant une mémoire troublante, à cheval entre intimité individuelle et imaginaire collectif.

 

Arg et les Argonautes

Arg (Animation Research Group) est un collectif d'artistes qui travaille depuis plusieurs années autour des sujets de la mémoire, de l’archive et du cinéma d'animation. Il est composé de :

Anton Henne a grandi dans le cinéma d’animation et a participé à de nombreux court-métrages à l'Atelier Zorobabel. Il a étudié à l’erg de 2011 à 2016. Il est parti en Erasmus au MOME (Budapest). Il a travaillé au festival de dessin animé Anima et pour le festival du documentaire FATP, pris part à l’élaboration de application Walking the edit, ainsi qu’à de nombreux autres projets animés tels que la série Quand j’étais petit(e), je croyais que… Il a réalisé des court-métrages, bd, jeux de société, site web... Son travail actuel tourne autour de différentes problématiques : l'haptique en art, la mémoire affective et l'animation tactile.

Olivia Molnàr est née en Italie le 7 Novembre 1990. Elle fait ses études à Venise, à la faculté de Arts visuels et du spectacle (IUAV), en suite elle se spécialise en Narration spéculative à l'ERG. Son travail se concentre sur les thématiques de la mémoire, individuelle et collective. Son film de fin d'étude, Le Dossier de Mari S. a été présenté dans plusieurs festivals, dont le Torino Film Festival, où il a reçu le prix meilleur court-métrage.

Myriam Raccah, franco-italienne, nait en 1987. Elle fait des études de violoncelle au conservatoire de Bologne et d'histoire de l'art au sein des universités de Bologne et de Berlin. En 2010 elle emménage à Bruxelles, où elle étudie la réalisation à l'INSAS et se spécialise en « Narration Spéculative » à l'erg. Son travail s'articule entre différentes pratiques : cinéma, vidéo, écriture, création sonore...

Alexander Schellow s’intéresse aux relations d’espace, d’action, aux processus de perception et de recueillement à la jonction de l’art et de la recherche scientifique. Son travail s'articule notamment autour des relations entre les pratiques de la mémoire et les différentes conceptions de l'archive. Récemment, la notion d’« animation développée » a pris une place centrale dans sa recherche, qu’il mène entre autres avec la philosophe Catherine Perret.

Né à Bruxelles en 1984, Nicolas Wouters est licencié en communication (UCL) et titulaire d'un master en écriture de scénario (IAD). En 2009, il intègre durant 3 ans l'option BD de l’institut Saint Luc à Bruxelles, durant lesquelles il écrit le scénario de son premier ouvrage Les Pieds dans le béton (Sarbacane). Il travaille pendant 2 ans à Zurich pour le festival de Bande Dessinée / Arts Contemporains Fumetto, fréquente l'atelier du magazine STRAPAZIN et travaille comme illustrateur et scénariste. En 2015 il expose ses dessins et peintures à Leipzig, puis publie en 2016 deux autres BD : Exarcheia – L'orange amère (Futuropolis) et Totem (Sarbacane).

 

En pratique

L'expérience est proposée du 11 au 14 décembre à BOZAR, elle dure environ 1h.

Merci de réserver vos places directement auprès des membres d'Arg : repertoires.animes@gmail.com. Sur demande, la SACD offre aussi quelques entrées à  ses membres.


Mais aussi...

Trois autres interventions sont prévues dans ce cadre :

. le 29/11 à 19h : un hommage "ASMR" à Guillaume le chat, performé en chair et ligne par Lucille Calmel ;
. le 06/12 à 19h : un mélange de conférence et de stand-up d'Edgar Szoc ;
. le 13/12 à 18h30 : une visite guidée dispersée et participative avec Patrick Taliercio ;

En pratique

Date : 2018-12-11 19:00
Date de fin : 2018-12-14 19:00
Lieu : Bozar