Skip to main content

Agenda

Rencontre
mercredi 14 août 2019 à 15:30
16:30
Rencontre : Christine Delmotte-Weber

Ajouter à mon agenda (iCal, Google, Apple, Outlook)


La SACD est partenaire des rencontres avec les auteur.ice.s au Royal Festival de Spa. Nous vous invitons à venir discuter avec Christine Delmotte-Weber autour du spectacle "Nous sommes les petites filles des sorcières que vous n'avez pas pu brûler !".



La rencontre du 14 août à 15h30 se déroulera au Balcon Salle des Fêtes. 

 

Christine Delmotte-Weber

Auteure, metteuse en scène et scénographe Diplômée de l’INSAS en mise en scène et réalisation, Christine Delmotte est autrice, metteuse en scène de théâtre, réalisatrice de cinéma et professeure au Conservatoire Royal d’Art Dramatique de Bruxelles.

Elle dirige depuis sa création, en 1987, la Compagnie Biloxi 48 actuellement en résidence au Théâtre des Martyrs à Bruxelles. La Compagnie Biloxi 48 s’est investie dans de nombreuses mises en scène, mises en espace, adaptations, écritures, ateliers, enseignements, débat en Belgique et dans de nombreux pays de la Francophonie… « Notre intérêt spécifique est le théâtre contemporain évoquant des faits de société et susceptibles de créer des débats d’idées, des textes qui, d’une manière ou d’une autre, parlent de “Comment vivre ensemble?” ». Christine Delmotte écrit et met en scène aussi bien pour le théâtre que pour le cinéma.

Son premier court métrage Le cycle a obtenu le Prix du Meilleur Premier Film au Festival International du Film Indépendant de Bruxelles. Elle a également écrit plusieurs scénarios de long métrage.

Au théâtre, Christine a déjà mis en scène plus de 45 pièces dans différentes institutions telles que le Théâtre des Martyrs, le Théâtre de la Place à Liège, le Rideau de Bruxelles, le Théâtre Le Public, etc. Passionnée par l’univers onirique et la spiritualité mais également par la condition de la femme et son évolution dans la société, elle travaille au théâtre sur des auteurs tels que Ionesco, Pietro Pizzuti, Alan Ball, Joyce Carol Oates, etc. La metteuse en scène porte une affection particulière à l’adaptation théâtrale. Elle a notamment adapté Antigone d’Henry Bauchau, Sur les traces de Siddharta de Thich Nhat Hanh, Biographie de la faim, Le Sabotage amoureux d’Amélie Nothomb, L’oeuvre au noir de Marguerite Yourcenar, Monsieur Optimiste d’Alain Berenboom, Soufi mon amour d’Elif Shafak. En création l’année passée et en tournée actuellement, Nous sommes les petites filles des sorcières que vous n’avez pas pu brûler ! est le troisième texte qu’elle porte à la scène en tant qu’autrice et metteuse en scène après Transit à Dresde et La Comédie des Illusions.

Photo : © Isabelle de Beir

 

Informations 

Entrée libre sans réservation, collation offerte

 

dimanche 11 août 2019 à 15:30
16:30

Ajouter à mon agenda (iCal, Google, Apple, Outlook)


La SACD est partenaire des rencontres avec les auteur.ice.s au Royal Festival de Spa. Nous vous invitons à venir discuter avec Hélène Gestern et Brigitte Baillieux autour du spectacle "Eux sur la photo".


 

La rencontre du 11 août à 15h30 se déroulera au Balcon Salle des Fêtes. 

Brigitte Baillieux

Metteuse en scène et autrice, Brigitte Baillieux partage la direction artistique de la Maison Ephémère avec Guy Theunissen depuis plus de 25 ans. Elle a travaillé à plusieurs reprises sur des projets d’autobiographie : Le carré des cosaques de François Houart (2006-Edition Hayez-Lansman), Celui qui se moque du Crocodile… n’a pas traversé la rivière de Guy Theunissen et François Ebouelé (2011-Edition du Cerisier) ou encore Autrefois il faisait jour jusqu’à minuit (2012-Hayez-Lansman), dont elle est l’auteure.

Son travail de mise en scène commence souvent par une écriture du spectacle. Elle part d’un matériau romanesque, épistolaire ou encore d’une parole brute qu’elle déplace « hors les pages », sur le plateau de théâtre : jeu sur la frontière fiction et réel pour Confidences (1998), acteurs et marionnettes pour Lettres ouvertes (2001), seule en scène d’une actrice avec une petite fille pour Le Sabotage Amoureux d’Amélie Nothomb (2003), allers-retours à travers le quatrième mur, travail chorégraphique et musique live pour Soie d’Alessandro Baricco (2004), mélange de réel et de fiction pour le spectacle en plein air, La Noce du fils (2005).

Depuis 2005 (La Noce du Fils), elle met en scène régulièrement avec Guy Theunissen un spectacle de plein air en mêlant amateurs et professionnels, musiciens et comédiens : Feu Fernand ou les folles funérailles ! en 2008, Des cailloux et des pommes en 2011, et Moi, je rumine des pensées sauvages en 2014. Ces créations résultent chacune d’une commande d’écriture à un auteur belge (respectivement, Olivier Coyette, Thierry Janssen et Guy Theunissen). En 2011, elle met en scène Dandin in Afrika avec Guy Theunissen et Celui qui se moque du Crocodile… n’a pas traversé la rivière de Guy Theunissen et François Ebouelé.

Elle livre, pour la première fois en 2012, sa propre écriture avec Autrefois il faisait jour jusqu’à minuit, créé au Rideau de Bruxelles. Une expérience qu’elle renouvelle en 2014 avec Ultime Rendez-Vous, un spectacle à domicile joué par Guy Theunissen qu’elle met en scène.

En 2014, elle s’imisce dans le théâtre de rue en créant La Loterie Erotique des Demoiselles – spectacle coproduit par la Cie des Bonimenteurs qui tournera dans les plus grands festivals. En 2016, elle met en scène à Conakry Je prends la parole ; Affaire de bottes rouges qu’ elle coécrit avec la comédienne guinéenne Fatoumata Sagnane.

En 2017, elle met en scène Après nous les mouches de et par Stéphane Bissot au Théâtre Varia, crée une conférence désarticulée avec l’équipe du Centre de jour pour enfants polyhandicapés, l’Oiseau bleu et enfin elle vient de monter Hotel Chelsea 1969 à partir du récit autobiographique de Patti Smith avec le groupe What about it ?

Photo : © Rosalie Colfs

 

Informations 

Entrée libre sans réservation, collation offerte

 

Ajouter à mon agenda (iCal, Google, Apple, Outlook)


Le second temps de la rencontre consacrée aux stéréotypes dans les textes de théâtre prendra des atours plus pratiques et tendra à fournir une "boîte à outils" à ses participants.


Les stéréotypes dans les textes de théâtre : comment les détecter, les éviter... ou les exploiter consciemment ?

Les auteur.ice.s s’intéressent aux représentations des diversités dans les textes de théâtre et sont désireux de proposer des histoires et des personnages qui déjouent les clichés et les stéréotypes. Mais est-ce si simple ? Alors que par nature les textes de fiction mettent en œuvre des archétypes, alors que les stéréotypes procèdent de représentations parfois inconscientes, alors que les contre-stéréotypes sont parfois contreproductifs… la bonne volonté ne suffit pas toujours.

Après une première rencontre où Sarah Sepulchre aura analysé les biais de genre, la seconde après-midi sera davantage pratique. Il s’agira de s’interroger sur l’écriture du texte à proprement parlé et comment y faire passer ses intentions, avec des exemples concrets puisés dans les histoires connues de tou.te.s.

 

Sarah Sepulchre

Sarah Sepulchre est chargée de cours à l’Université catholique de Louvain (Belgique). Ses recherches portent majoritairement sur la fiction télévisuelle et les dispositifs transmédiatiques selon deux perspectives principales : l’analyse des personnages et la sociologie des usages. Elle a dirigé l’ouvrage Décoder les séries télévisées aux éditions De Boeck. Elle participe aux travaux du Groupe interdisciplinaire de recherche sur les cultures et les arts en mouvements (Gircam). Elle est co-présidente francophone de Sophia (www.sophia.be) et vice-présidente de l’Association internationale des chercheurs en littératures populaires et cultures médiatiques.

 

Inscription

La deuxième rencontre se déroulera le 15 juilllet de 13h à 16h dans le Jardin du Théâtre des Doms (Avignon).
Entrée libre mais réservation souhaitée par mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.. Il est possible d’assister aux deux rencontres ou à l’une d’elles.

Une double-rencontre conçue par la SACD, avec notamment Sarah Sepulchre, Professeure, École de Communication – UCL GIRCAM, Sybille Cornet, autrice et membre du Comité belge de la SACD…

Ajouter à mon agenda (iCal, Google, Apple, Outlook)


La première phase de cette rencontre ayant pour thématique les stéréotypes dans les textes de théâtre servira à établir un bilan de la situation et une remise en contexte avec une spécialiste.


 Les stéréotypes dans les textes de théâtre : comment les détecter, les éviter... ou les exploiter consciemment ?

 

Les auteur.ice.s s’intéressent aux représentations des diversités dans les textes de théâtre et sont désireux de proposer des histoires et des personnages qui déjouent les clichés et les stéréotypes. Mais est-ce si simple ? Alors que par nature les textes de fiction mettent en œuvre des archétypes, alors que les stéréotypes procèdent de représentations parfois inconscientes, alors que les contre-stéréotypes sont parfois contreproductifs… la bonne volonté ne suffit pas toujours.

L’objectif de cette rencontre est d’analyser les biais de genre avec Sarah Sepulchre, théoricien.ne de la question, et dans un deuxième temps à l’aide d’exemples concrets de proposer une « boîte à outil » pour les auteurs et autrices (le 15 juillet).

 

Sarah Sepulchre

Sarah Sepulchre est chargée de cours à l’Université catholique de Louvain (Belgique). Ses recherches portent majoritairement sur la fiction télévisuelle et les dispositifs transmédiatiques selon deux perspectives principales : l’analyse des personnages et la sociologie des usages. Elle a dirigé l’ouvrage Décoder les séries télévisées aux éditions De Boeck. Elle participe aux travaux du Groupe interdisciplinaire de recherche sur les cultures et les arts en mouvements (Gircam). Elle est co-présidente francophone de Sophia (www.sophia.be) et vice-présidente de l’Association internationale des chercheurs en littératures populaires et cultures médiatiques.

 

Inscription

La première rencontre se déroulera le 14 juillet de 13h à 16h dans le Jardin du Théâtre des Doms (Avignon).
Entrée libre mais réservation souhaitée par mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.. Il est possible d’assister aux deux rencontres ou à l’une d’elles.

 

Une double-rencontre conçue par la SACD, avec notamment Sarah Sepulchre, Professeure, École de Communication – UCL GIRCAM, Sybille Cornet, autrice et membre du Comité belge de la SACD…

mardi 09 juillet 2019 à 14:00
16:00

Ajouter à mon agenda (iCal, Google, Apple, Outlook)


Rencontre avec Seloua Luste Boulbina, philosophe, chercheuse associée au Laboratoire du changement social et politique de l’Université Paris-Diderot, autrice de Les arabes peuvent-ils parler ? Son dernier ouvrage paru : Les miroirs vagabonds ou la décolonisation des savoirs (arts, littérature, philosophie) et Myriam Saduis, metteure en scène et autrice de Final Cut (à La Manufacture du 5 au 25 Juillet).


Une rencontre animée par Barbara Sylvain, autrice, metteuse en scène et Présidente du Comité belge de la SACD.

À partir de leurs travaux respectifs, Seloua Luste Boulbina et Myriam Saduis dialogueront en se penchant sur les effets du colonialisme dans les corps, les familles, les affects...

 

Entrée libre

 

Photographie  : Final Cut - Myriam Saduis © Marie-Françoise Plissart
Couverture : Les Miroirs Vagabonds ou la décolonisation des savoirs (arts, littérature, philosophie) de Selou Luste Bulbina aux Presses du Réel

Ajouter à mon agenda (iCal, Google, Apple, Outlook)


Après un premier rendez-vous stimulant, nous perpétuons le cycle de rencontres entre production et création avec Gabriel Vanderpas à l’animation.



Cette rencontre donne à nouveau la possibilité aux auteur.ice.s d’entrer en contact avec des producteur.ice.s afin d’échanger sur la réalité de leur métier et déterminer les attentes des deux côtés. Véritable échange de bons procédés, ce cycle sert aux auteur.ice.s à mieux saisir où se situe l’intérêt des boîtes de production et du côté de la production à recevoir des projets plus en adéquation avec ce qu’elles recherchent.

En résumé, les objectifs de ce nouveau rendez-vous :
• identifier la ligne éditoriale des producteur.ice.s, ce qui les intéresse (ou pas) comme type de projets
• determiner comment entrer en contact avec eux.elles,
• en savoir plus sur le métier de producteur

 

Les invités

Sebastian Schelenz (Velvet Films)

Sebastian Schelenz a étudié d’abord la biophysique à l’Université Humbold à Berlin avant de poursuivre son chemin en réalisation et production à l’INSAS, à Bruxelles et enchaîne avec un Master of Business Administration à Solvay. Il rejoint ensuite Climax Films en tant que producteur associé, période durant laquelle il travaille sur Le Tout Nouveau Testament de Jaco Van Dormael. En 2015 il devient chargé de production chez Entre Chien et Loup et travaille, entre autres, sur Elle de Paul Verhoeven, avant de créer sa propre boîte de production, Velvet Films en 2016. Davantage tourné vers les co-productions internationales, Sebastian a co-produit Dreamland de Bruce McDonald et Undergods de Chino Moya, mais également Moi & Kaminski de l’auteur de Goodbye Lenin Wolfgang Becker.

 

Géraldine Sprimont (Need Productions)

Géraldine Sprimont a étudié l’art puis le management à Bruxelles et elle a rejoint Need Productions fin 2011.
Durant les deux premières années, elle y est administratrice de production. Au fil du temps, elle prend davantage de responsabilités, développe ses propres projets et est sélectionnée au programme EAVE-Puentes.
En 2014, elle reprend la société avec Anne-Laure Guégan, puis les deux femmes développent et produisent de nouveaux projets.
Depuis 2014, elle a produit et coproduit en tant que productrice des courts métrages dont Aquabike de Jean-Baptiste Saurel, La Costa Dorada de Noémi Gruner, 32 Août de Nora Burlet et Bloomstreet 11 de Nienke Deutz ; le documentaire Dans l’ombre de Nicolas Franchomme et Alexis Hotton et les longs métrages Félicité d'Alain Gomis, La Douleur d'Emmanuel Finkiel, Fortuna de Germinal Roaux et dernièrement Nuestra Madres de César Diaz qui a obtenu la Caméra d’Or, le Rail d'Or et le Prix SACD au Festival de Cannes 2019.

 

A l'animation : Gabriel Vanderpas, réalisateur et membre du Comité belge de la SACD 

 

Informations pratiques

La rencontre se déroulera le 20 juin 12h à 14h à la Maison européenne des Auteurs et Autrices (Rue du Prince Royal 85-87 - 1050 Ixelles). L’événement est réservé aux auteurs et autrices membres de la SACD et de la Scam, ceux.celles-ci peuvent y assister en envoyant un mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. dans la limite des places disponibles. 


Un lunch est prévu sur place.

 

lundi 03 juin 2019 à 17:30
22:00

Ajouter à mon agenda (iCal, Google, Apple, Outlook)


L'Assemblée générale de la SACD c'est l’occasion d’en savoir plus sur ce qui s’est passé lors de l'année écoulée dans votre société, mais aussi et surtout d’élire vos représentant.e.s au Comité belge, de rencontrer l’équipe et de vous retrouver entre auteurs et autrices dans une ambiance conviviale. Venez nombreux et nombreuses !


 

L'Assemblée générale

L'AG est une occasion pour vous d’entendre une synthèse de l’activité de votre société durant l’année écoulée.

L'AG, c’est aussi une soirée pour écouter le Comité belge de la SACD, rencontrer leurs membres actuels ou prendre connaissance du rapport d’Action culturelle et y découvrir des opportunités qui s’offrent à vous (de nouveaux partenariats se tissent tous les jours).

 

Les élections des membres du Comité belge

Nous le répétons avec fierté, la SACD  est une société démocratique, gérée par les auteur.ice.s eux.elles-mêmes. Ce sont notamment ceux.celles des Comités belges, élu.e.s par tous les membres pour les représenter, qui assument cette charge : entre autres, ils.elles pèsent sur la politique de vos société, débattent de leur gestion, décernent prix et bourses….

Il est possible de voter électroniquement sur votre espace www.auteuronline.be, et lors de l’AG, les auteur.ice.s peuvent encore peser sur l’élection de leurs représentant.e.s, après avoir découvert les candidats et leurs motivations.


En pratique

L’Assemblée générale de la SACD aura lieu le lundi 3 juin à la MEDAA. En voici le programme :

. 17h30 : accueil
. 18h00 : ouverture de l'Assemblée générale
- Présentation des rapports du Comité belge, de gestion, de transparence et de l'Action culturelle
- Vote des rapports et ratification des décisions
- Présentation des candidat.e.s aux élections du Comité belge
- Vote 
- Questions des membres et motions
. 20h00 : annonce des résultat du vote et cocktail dinatoire

 

Merci de bien vouloir confirmer votre présence avant le 28 mai en écrivant à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

 

Ajouter à mon agenda (iCal, Google, Apple, Outlook)


La SACD en partenariat avec la Scam et la Commission Arts et Culture du Conseil des Femmes Francophones de Belgique, organisent une rencontre avec des représentants de partis politiques. Ceux-ci viendront, à l’approche des élections, présenter leurs programmes politiques culturels et artistiques.


 

Les échanges porteront sur les revendications des auteur.ice.s présentes sur le poster “Mobilisation !”.

Quelle place accordent les partis aux créateur.ice.s dans leur programme ? Que prévoient-ils en terme d'emploi artistique, de rémunération des créateur.ice.s, de promotion et de diffusion ? La question de la parité et de la place de la femme dans le monde de la culture seront également au coeur du débat.

La rencontre sera animée par Anne Vanweddingen, responsable du Service des Auteurs et de l'Action culturelle à la SACD et la Scam en Belgique, co-présidente de la coupole de concertation Bouger les lignes "Artistes au centre". Isabelle Kempeneers et Mathilde Alet, Présidentes de la Commission Arts et Culture du Conseil des Femmes Francophones de Belgique interviendront également sur la thématique paritaire.

Nous attendons Karine Lalieux (PS), Matteo Segers et Jasmina Douieb (Ecolo), Cécile Jodogne et Joëlle Maison (DéFI), Stéphanie Koplovwisz et Jan Busselen (PTB), Aurélie Czekalski (MR) et Mounir Laarissi (cdH).


Informations & inscriptions

La rencontre aura lieu le 13 mai de 18h à 20h à la Maison des Auteurs et des Autrices (Rue du Prince Royal 85-87 - 1050 Ixelles). Pour y assister, merci d'envoyer un mail avant le 12 mai à: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. avec comme objet "Rencontre 13 mai". 

 

Ajouter à mon agenda (iCal, Google, Apple, Outlook)


A l’approche des élections fédérales, régionales et européennes, la SACD organise une soirée-débat exceptionnelle consacrée à la thématique des politiques artistiques et culturelles.


 

Où en sont les politiques artistiques et culturelles en Belgique et en Europe ?

Alors que les pratiques évoluent très rapidement, tant chez les créateurs et créatrices que parmi les publics, notamment en raison de la globalisation et des avancées des techniques numériques, quels en sont désormais les fondements et les raisons d’être ? Leurs financements sont-ils adaptés et justement répartis entre les priorités ?

Avons-nous des prospectives, assez élaborées, globales et innovantes qui nous conduiraient à engager leur rénovation ? Quelle place y est accordée aux créateurs et créatrices ? Faut-il distinguer et financer spécifiquement une politique artistique au sein des politiques culturelles ?

L’exigence de rénovation prospective, énoncée par de nombreux experts et associations professionnelles, s’impose-t-elle dans les mêmes termes et selon les mêmes urgences aux différents étages institutionnels (européen, fédéral, communautaire, régional, communal) ?

Pour répondre à ces questions et à celles que vous souhaiterez leur poser, nous vous invitons à notre « Rencontre de Bruxelles » du 7 mai 2019, à la MEDAA. 

 

Participant(e)s

Pascal Rogard, Directeur général de la SACD, Président de la coalition française pour la diversité culturelle
Paul Dujardin, Directeur général de Bozar
Cécile Vainsel, Directrice Culture à la COCOF, conseillère communale Woluwé St Pierre
Mohssin El Ghabri, Echevin de la Culture de Saint-Gilles
La rencontre sera animée par Frédéric Young, délégué général de la SACD pour la Belgique.

Le mot de bienvenue sera prononcé par Jean-Luc Goossens, Président du Comité belge de la SACD.

Plus d'informations sur les intervenants.

 

Informations & inscriptions

Le débat aura lieu le 7 mai de 18h à 20h à la Maison des Auteurs et des Autrices (Rue du Prince Royal 85-87 - 1050 Ixelles), il sera suivi d'un drink. Pour y assister, merci d'envoyer un mail avant le 1er mai à : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. avec comme objet "Débat politique artistique 7 mai".

 

En savoir plus

. Retrouvez sur notre poster “Mobilisation !” toutes les revendications de la SACD en matière de création, solidarité, innovation et droits
. Lire le "Manifeste pour l’emploi artistique et le soutien aux créatrices et créateurs" de la SACD et l'Union des Artistes
. Tout ce qui concerne l'emploi artistique sur le site de la SACD

 

Ajouter à mon agenda (iCal, Google, Apple, Outlook)


Wallonie Bruxelles Images et la SACD ont le plaisir de vous inviter à une rencontre avec les responsables du Festival de la Fiction de La Rochelle : Stéphane Strano, président du festival, Pauline Hertault, Directrice générale et Carole Villevet, chargée de la compétition francophone étrangère et responsable des RDV de la création francophone.


 

En vingt ans d’existence, le Festival de la Fiction est devenu l’un des principaux rendez-vous de la télévision en France et l'un des premiers événements autour de la fiction. Chaque rentrée télévisuelle de septembre, le Festival révèle des œuvres de fictions TV inédites, offrant toute la diversité de la création audiovisuelle francophone et internationale.

Rendez-Vous de la Création Francophone

L’objectif des RDV de la création francophone est de faciliter et privilégier la rencontre entre investisseurs européens et producteurs francophones porteurs de projets de séries francophones à potentiel international.
A l’inverse des gros marchés de programmes, il s’agit là de créer un espace de rencontres convivial, un écrin de travail privilégié et intime où tous les producteurs francophones seront susceptibles de rencontrer des investisseurs étrangers attentifs et intéressés par la production francophone.

Compétition francophone étrangère
Depuis 2018, cette section compétitive sélectionne 7 séries issues des pays francophone hormis la France.
jeudi 02 mai 2019 à 15:30
18:00

Ajouter à mon agenda (iCal, Google, Apple, Outlook)


Le printemps arrive, et avec lui tant attendu Brussels Short Film Festival ! La SACD renouvelle son partenariat avec le festival, et vous invite à une séance d'information le jeudi 2 mai après-midi.


 

Who's who ?

Cette séance d’information dynamique, sous forme d’étude de cas, vous permettra de rencontrer les interlocuteurs incontournables actifs dans le milieu du cinéma que vous serez amenés à solliciter lors de votre parcours professionnel.

Après Mathieu Mortelmans en 2018, c’est Rémi Allier, lauréat du César du Meilleur court métrage 2019 pour Les Petites Mains qui reviendra avec vous en détails sur son parcours.

Prendront la parole: la SACD, la Sabam le Centre du cinéma, l’Agence belge du court métrage, l’UPFF, l’ARRF, l’ASA, le Clap.

Gabriella Marchese, du Service des Auteurs de la SACD sera présente à cette séance d’information à destination des étudiants et des jeunes professionnels du cinéma. Notre envoyée spéciale y présentera notre société d’auteurs, ses activités, ainsi que les différents dispositifs et bourses qui peuvent aider les auteurs au développement de leur prochain film.

Un temps d’échange et de discussion est également prévu.

 

Infos pratiques :

L'atelier aura lieu le jeudi 2 mai de 15h30 à 18h à Flagey (foyer 3). Il est gratuit.
Inscriptions indispensable, en écrivant à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ajouter à mon agenda (iCal, Google, Apple, Outlook)


Cette rencontre a pour but de faire entrer en contact des auteur.ice.s avec des producteur.ice.s pour que chacun comprenne les attentes des deux côtés et puisse échanger sur la réalité des deux métiers.


 

La rencontre du Cercle Audiovisuel SACD sera animée par Gabriel Vanderpas, réalisateur et membre du Comité belge de la SACD pour le répertoire cinéma et télévision. Les deux invités sont Annabella Nezri (Kwassa Films) et Benoît Roland (Wrong Men).

Cette table ronde inaugure le cycle “Comment ne pas être produit par…”, une dénomination volontairement à contre-pied pour comprendre les attentes des boîtes de production. Des rencontres du même type ont déjà eu lieu pour le domaine de l’édition, notamment du secteur jeunesse, et ont rencontré un franc succès. C’est pour faire le pont entre ces deux mondes (production et création) que ce cycle de rencontre est inauguré.

Véritable échange de bons procédés, ces rencontres serviront aux auteurs et autrices à mieux saisir où se situe l’intérêt des producteurs et productrices et du côté de la production à recevoir des projets plus en adéquation avec ce qui est recherché.

En résumé, les objectifs de cette rencontre sont :
- d’identifier la ligne éditoriale des différents producteurs, ce qui les intéresse (ou pas) comme type de projets
- qu’ils.elles puissent indiquer comment entrer en contact avec eux,
- en savoir plus sur le métier de producteurs

 

Les invités

Annabella Nezri
Après des études de Sciences Politiques et de Droit à l’ULB (Université Libre de Bruxelles), elle décide de contourner la voie classique qui lui était destinée et de se lancer dans ce qui la passionne depuis son plus jeune âge : le cinéma . Elle débute comme stagiaire de production, fait des cafés, et bloque la circulation par -10°. Pour une raison encore demeurée mystérieuse, elle adore ce milieu et décide de se lancer dans la production de films.
Forte de plus de dix ans d’expérience dans la production dans différentes sociétés belges (développement et plateau), elle fonde alors sa société de production Kwassa Films en 2014 avec Clément Manuel.
Elle est membre de la Commission de sélection de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de l’UPFF (Union des Producteurs de Films Francophones).
Elle a suivi le programme ‘Création et croissance’ de la célèbre SOLVAY Brussels School et est membre du network EAVE, le programme international pour les entrepreneurs en audiovisuel.

Benoît Roland
Benoît Roland travaille dans le milieu du cinéma depuis plus de 10 ans. Il fonde Wrong Men en 2012 avec l’ambition d’accompagner une génération d’auteurs et réalisateurs belges dont le talent est inversément proportionnel à l’âge. Sans oublier les projets internationaux qu’il affectionne particulièrement.
Il a (co-)produit des long-métrages (Préjudice d’Antoine Cuypers, Parasol de Valéry Rosier, Pilgrimage de Brendan Muldowney, Good Favour de Rebecca Daly, Dode Hoek de Nabil Ben Yadir,...), des documentaires (Babel Express de Valéry Rosier, Wrong Elements de Jonathan Littell, Inkotanyi de Christophe Cotteret,...), et une ribambelle de courts-métrages.
Benoît est également fondateur et directeur de l’Atelier 210, une salle de spectacle et de concerts bruxelloise.

 

Informations pratiques

La rencontre se déroulera le 30 avril de 12h à 14h à la Maison européenne des Auteurs et Autrices (Rue du Prince Royal 85-87 - 1050 Ixelles). L’événement est réservé aux auteurs et autrices membres de la SACD, ceux.celles-ci peuvent y assister en envoyant un mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. dans la limite des places disponibles.
Un lunch est prévu sur place.

Ajouter à mon agenda (iCal, Google, Apple, Outlook)


La rencontre préparatoire aux élections de mai 2019 portera sur les leviers de l’emploi artistique.
 
Après un bilan de la situation de l'emploi dans le secteur culturel et particulièrement artistique, plusieurs intervenants détailleront les outils pour soutenir l'emploi et la création.

La précarité que connaissent de trop nombreux créateurs et créatrices tient principalement à l’insuffisance des offres d’emplois et de demandes de prestations par les institutions culturelles et les entreprises, à la faiblesse des rémunérations en cas d’activités, à une exploitation trop limitée des créations, à des « pièges à l’emploi » en raison d’un « statut » inadapté.
 
La plus grande partie de l’écriture et du développement des productions artistiques est financée et gérée par les créateurs et créatrices, par leur travail peu ou pas rémunéré. Cette activité est appropriée par les institutions tirant bénéfice économique et d’image de l’énorme réservoir de créativité que la précarité d’existence et l’absence de carrière laisse indifférentes. 
 
Le socle de l’activité de création en FWB a été laissé au financement et à la gestion de l’ONEM pour une très large part.  Ce modèle est à bout, comme le sont de trop nombreux créateurs et créatrices. Les femmes sont particulièrement concernées.
 
Notre conviction est qu’améliorer leur situation passe par une nouvelle approche centrée sur le développement de l’emploi artistique (sous toutes formes salariées ou indépendantes) et la croissance significative des rémunérations des créateurs et créatrices qui seront ainsi mieux à même de répondre à des exigences professionnelles de plus en plus fortes, dans un monde numérisé et globalisé.
 
Cette rencontre sera l’occasion de faire le bilan de la situation de l’emploi dans le secteur culturel mais surtout de réfléchir à des améliorations possibles et un avenir meilleur pour les artistes. Les pistes concrètes seront explorées par les différents intervenants.
 
 

Programme

.Introduction : l'autrice face à l'emploi : Valérie Lemaître, scénariste, comédienne et membre du Comité belge de la SACD
Quelques données sur les chiffres de l’emploi artistique : Jean-Gilles Lowies, Docteur en Sciences de l’Information et de la Communication, assistant à l’Université de Liège au département médias, culture et communication et chargé de recherches à l’Observatoire des politiques culturelles 
 
.Comment soutenir l’emploi et la création artistique ? Quels sont les leviers et outils ?
- Les fonds régionaux et le tax shelter. Avec Philippe Reynaert, directeur de Wallimage
- Les droits d’auteurs et prestations secondaires. Avec Anne Vanweddingen, responsable du Service des Auteurs et de l'Action culturelle à la SACD et la Scam Belgique, co-présidente de la coupole de concertation Bouger les lignes "Artistes au centre"
- Les enjeux communaux. Avec Karine Lalieux, Présidente du CPAS de Bruxelles, échevine de la Culture de la Ville de Bruxelles jusqu'en 2018.
- Le développement des publics et exploitations. Avec Thierry Debroux, directeur du Théâtre royal du Parc
- L'accompagnement des chercheurs d'emploi artiste. Avec Corentin Delescaille, gestionnaire de projets chez Actiris
- La promotion internationale. Avec Aurore Boraczek, responsable Lettres et Livres à Wallonie-Bruxelles International.
 
 .Conclusion par Frédéric Young, Délégué général de la SACD en Belgique

Informations & inscriptions

Le déjeuner-rencontre aura lieu le 2 avril à partir de 12h à la Maison des Auteurs et des Autrices (Rue du Prince Royal 85/87, 1050 Ixelles). Pour y assister, merci d'envoyer un mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. avec comme objet "Rencontre 2 avril".
 
 

En savoir plus

 
lundi 18 mars 2019 à 17:00
19:00

Ajouter à mon agenda (iCal, Google, Apple, Outlook)


Le 18 mars à 17h, la SACD vous propose de rencontrer une représentante de l'Agence belge du Court-Métrage qui viendra présenter l'Agence, en prélude à une séance de projection d'une sélection de films qu'elle représente. C'est gratuit et ouvert à tout le monde !


 

 

La Rencontre

Qu'est-ce que l'Agence belge du Court-métrage, quels services propose-t-elle, quels films représente-t-elle, à quelles  conditions, comment fonctionne-t-elle...?

Anne-Françoise Reynders, la coordinatrice de l'Agence, viendra présenter son travail aux auteurs et autrices et répondre à leurs questions.

 

L'Agence belge du Cout-Métrage

L’Agence belge du court métrage, pourquoi ?

Le cinéma belge connaît un engouement grandissant, consacré par de multiples récompenses internationales. La reconnaissance de nos talents nationaux n’en finit pas de s’étendre, tous genres et tous continents confondus. Mais nos talents ne pourraient émerger sans ce merveilleux écolage qu’est le court métrage. Passage obligé vers le long et genre filmique en soi, le court métrage connait une vitalité nouvelle puisque deux fois plus d’œuvres sont produites par an qu’il y a dix ans.
Pour aider ce secteur en pleine expansion à être mieux diffusé en Belgique et dans le monde entier, il était essentiel de créer une structure qui puisse à la fois soulager mais aussi fédérer tous les acteurs qui contribuent au développement du genre : L’Agence Belge du Court Métrage, destinée à défendre les talents et les intérêts de tout un secteur.

Seule structure de distribution du court métrage en Belgique, l’ABCM a été créée afin de soulager les producteurs dans la promotion et la diffusion de leurs films, mais aussi afin d’accroître la visibilité de nos talents belges sur nos terres et à l’étranger. Vu le succès remporté depuis 2 ans, force est de constater que l’Agence répond au besoin des professionnels.


L’Agence belge du court métrage, c’est quoi ?

L’Agence propose quatre pôles d’action, articulés autour de la prise en charge opérationnelle des courts métrages qui lui sont confiés, mais aussi de l’animation d’une cellule dynamique d’information et d’échange, composée des représentants de tous les métiers concernés :

1. Diffusion de films et programmes : L’Agence propose des programmes de courts métrages belges pour répondre aux thématiques des diffuseurs dans le monde entier : cartes blanches, ciné-clubs, rétrospectives, séances scolaires, …
2. Inscriptions des films en festivals : L’Agence assure l’inscription et la promotion des films dans les festivals belges et internationaux.
3. Ventes internationales : L’Agence propose un catalogue récent et éclectique de courts métrages belges à tous les types de médias qui en diffusent.
4. Défense du court métrage : En tant qu’association professionnelle, l’Agence se veut un défenseur du court métrage et de ses talents, tous métiers confondus. En plus de défendre les intérêts de ce secteur fragile, elle apporte son expertise et ses conseils à l’ensemble de ses adhérents.

En pratique

La rencontre aura lieu le lundi 18 mars à partir de 17h à la SACD (c/o MEDAA, rue du Prince royal 87, 1050 Bruxelles). Elle est ouverte à toutes et tous mais la réservation est souhaitée : pour y assister, merci de bien vouloir vous annoncer en nous écrivant à l'adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

La rencontre sera suivie d'un Lundi des Auteurs et des Autrices, une séance gratuite de projection de films représentés par l'Agence, à 20h au Cinéma Aventure.

jeudi 07 mars 2019 à 17:00
18:30

Ajouter à mon agenda (iCal, Google, Apple, Outlook)


Vous êtes scénariste, réalisateur ou producteur et souhaitez adapter une histoire qui a déjà séduit en librairie ? La SACD, Scam, le service de la Promotion des Lettres et le Festival Anima vous donnent l'occasion de rencontrer des auteurs d'œuvres jeunesse et BD offrant un potentiel d'adaptation ! RDV le 07/03 à 17h à Flagey.



La rencontre

Des autrices et auteurs de livre jeunesse et de BD viennent présenter à des scénaristes, réalisateurs et producteurs leurs projet lors d’une séance de speed-pitching en partenariat avec la Scam, la SACD, la Promotion des Lettres et screenbrussels.

L’objectif de cette séance est de susciter l’adaptation des œuvres littéraires présentées par leurs auteurs (éventuellement avec leurs éditeurs), mais aussi de faire découvrir l’univers des auteurs et, pourquoi pas, inciter à des collaborations futures.

Envie d'adapter une histoire qui a déjà séduit, ou tout simplement d’assister à la possible naissance d’un film ? Venez à cette rencontre ! Les auteurs et autrices présentes seront, entre autres :

. Jeanne Ashbé
. Flore Balthazar pour Les Louves (Dupuis) et Frida Kahlo - Pourquoi voudrais-je des pieds puisque j'ai des ailes pour voler ? (Éditions Delcourt)
. Jean-Luc Cornette, pour Le pianiste, la sirène et le chevalier (Ker Editions)
. Philippe de Kemmeter
. Edgar Kosma, pour Le Belge du futur (Éditions Delcourt)
. Loïc Gaume, pour Contes au Carré (Éditions Thierry Magnier)
. Augustin Lebon pour Résilience (Casterman)
. Monsieur iou, pour Le Tour de Belgique (Rue de l'Echiquier)
. Émilie Plateau pour Noire, la vie méconnue de Claudette Covin, d'après le roman de Tania de Montaigne (Dargaud)
. Tiffanie Vande Ghinste

Retrouvez plus de détails sur les œuvres et leurs auteurs et autrices sur le site de la Scam.


En pratique

La séance aura lieu le jeudi 7 mars à 17h à Flagey (Studio 1).

Pour y participer, l'inscription préalable est obligatoire avant le lundi 4 février au plus tard, en écrivant à l'adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Journée spéciale Auteurs et Autrices Jeunesse

Le 7 mars, la Scam invite les auteurs et autrices à plusieurs événements consacrés à la céation jeunesse :

 

Anima 2019 banner logos partenaires

 

 

© image : La Cabane aux Oiseaux - Dandeloo

lundi 25 février 2019 à 13:00
14:30

Ajouter à mon agenda (iCal, Google, Apple, Outlook)


La cinéaste argentine Lucrecia Martel est invitée par BOZAR à venir présenter une sélection de ses films. La SACD et la Scam proposent aux auteurs et autrices qui souhaitent la rencontrer de participer à un déjeuner en sa présence, le 25 février à 13h à la MEDAA.



Lucrecia Martel

Lucrecia Martel est considérée par la critique internationale comme l’une des réalisatrices majeures des années 2000. Ses quatre films ont tous été distingués par les grands festivals (Berlin, Cannes et Venise).

Avec son premier long métrage, La Ciénaga, elle s'impose en 2001 comme une réalisatrice prodige et l’une des figures marquantes du cinéma argentin. La reconnaissance de son travail symbolise le renouveau du cinéma argentin qui, dans un contexte post-dictatorial, rayonne grâce à une nouvelle génération de cinéastes partageant une créativité bouillonnante et une irrépressible envie de montrer et raconter leur pays.

À travers ses réalisations, que l’on pourrait qualifier de sensualistes et d’elliptiques, Lucrecia Martel explore des thèmes tels que le patriarcat, la religion, la crise existentielle de la classe moyenne, les différences sociales et le post-colonialisme.

Au programme à BOZAR

. 24/02 à 16h : projection de La mujer sin cabeza
. 25/02 à 19h : projection d'Años Luz
. 26/02 à 19h : projection de Zama suivie d'une discussion avec la réalisatrice et Felipe Santos (Instituto Cervantes).

Toutes les projections auront lieu en présence de la réalisatrice.

Voir l'ensemble du programme.Voir l'ensemble du programme.


En pratique

Le déjeuner aura lieu le lundi 25 février à 13h à la MEDAA rue du Prince royeal 85, 1050 Bruxelles). Pour y assister, merci de vous annocner en nous écrivant à l'adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. avant le 21 février.

Attention, Lucrecia Martel ne parle pas français, aussi la discussion aura-t-elle lieu en espagnol !

jeudi 14 février 2019 à 10:00
13:00

Ajouter à mon agenda (iCal, Google, Apple, Outlook)


Vous êtes scénariste, réalisateur ou producteur et souhaitez adapter une histoire qui a déjà séduit en librairie ? La SACD, la Scam, deAuteurs, le service de la Promotion des Lettres et screenbrussels vous donnent l'occasion de rencontrer des auteurs d'œuvres littéraires offrant un potentiel d'adaptation ! RDV le 14/02 à 10h à la Foire du Livre.



La rencontre

Que rêver de mieux pour un 14 février que de faire des rencontres et créer des couples ?

Des autrices et auteurs viennent présenter à des scénaristes, réalisateurs et producteurs leurs histoires, univers et personnages pour peut-être les voir passer sur grand écran, lors d’une séance de speed-pitching en partenariat avec la SACD, la Scam, deAuteurs et la Promotion des Lettres et screenbrussels.

Envie d'adapter une histoire qui a déjà séduit, ou tout simplement d’assister à la possible naissance d’un film ? Venez à cette rencontre ! Les projets présentés seront, entre autres, les suivants :

. Astrid Chaffringeon pour Cueillir ses rires comme des bourgeons (Avant-Propos)
. Isabelle Corlier pour Ring Est (Ker Éditions)
. Aliénor Debrocq pour Le Tiers sauvage (Éditions Luce Wilquin)
. Patrick Delperdange pour L'Éternité n'est pas pour nous (Les Arènes)
. Luc Dupont pour Anna ici et là (Onlit Éditions)
. Vincent Engel pour Maramisa (Les Escales)
. Myriam Leroy pour Ariane (Éditions Don Quichotte)
. Herlinde Leyssens pour Kongokorset (Uitgeverij Vrijdag)
. Sébastien Ministru pour Apprendre à lire (Éditions Grasset)
. Emmanuelle Pirotte pour De Profundis (Éditions le Cherche Midi)

Plus de détails sur les auteurs et les œuvres sur le site de la Scam.

 

En pratique

La séance aura lieu le jeudi 14 février de 10h à 13h dans le Bâtiment BEL de l'IBGE (salle Sylva, 1er étage) sur le site de Tour & Taxis (Avenue du Port 86c/3002, 1000 Bruxelles).

Pour y participer, l'inscription préalable est obligatoire avant le lundi 11 février au plus tard, en écrivant à l'adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

flb 2019

lundi 04 février 2019 à 12:00
14:00

Ajouter à mon agenda (iCal, Google, Apple, Outlook)


Nous avons le plaisir d'inviter les humoristes à un déjeuner, le lundi 4 février à midi, en présence de Jean-Luc Goossens, scénariste et Président du Comité belge de la SACD, de membres du Comité belge et de notre équipe.


 

Les déjeuners de la SACD

Société de gestion de vos droits, la SACD a à cœur de vous accompagner et d'être à votre écoute tout au long de votre parcours.

Nous organisons donc des déjeuners ar répertoires, afin de créer des temps de rencontre conviviaux qui vous sont dédiés, de nous permettre de mieux vous connaître et de voir ensemble comment nos outils et services pourraient mieux répondre à vos préoccupations.

 

En pratique

Le déjeuner des humoristes aura lieu le lundi 04 février 2019 à la Maison européenne des Auteurs et des Autrices (rue du Prince royal 87, 1050 Bruxelles).

Merci de bien vouloir confirmer votre présence avant le 31 janvier, en nous écrivant à l’adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

 

© image : Bhakti Mills - Pouce-Pied

 

vendredi 21 décembre 2018 à 14:00
18:00

Ajouter à mon agenda (iCal, Google, Apple, Outlook)


Famille, parentalité, couple, homosexualité, hétéronormativité, corps… les stéréotypes sont partout. Le 21 décembre, la SACD propose une rencontre pour discuter des stéréotypes dans les scénarios (de film ou de série) : comment les détecter, les éviter... ou les exploiter consciemment ?



La rencontre

Le cinéma et la télévision s’intéressent aux représentations des diversités dans les fictions et nombre de scénaristes souhaitent proposer des histoires et des personnages qui déjouent les clichés et les stéréotypes.

Mais est-ce si simple ? Alors que par nature le scénario met en œuvre des archétypes, alors que les stéréotypes procèdent de représentations parfois inconscientes, alors que les contre-stéréotypes sont parfois contreproductifs… la bonne volonté ne suffit pas toujours.

L’objectif de cette rencontre, conçue en collaboration avec l'ASA, est d’une part d’analyser les biais de genre avec des théoricien·ne·s de la question, mais aussi, à l’aide d’exemples concrets et de retours d’expériences, de proposer une « boîte à outils » qui permette aux scénaristes de mieux détecter ou déjouer les clichés et stéréotypes lors de l’écriture ou la relecture de scénarios.


Au programme

Nous proposons d’articuler l’après-midi en suivant la dynamique d’écriture des scénarios, pour aborder les différentes strates où peuvent se nicher les stéréotypes.

La séance sera introduite et modérée par Inès Rabadán, scénariste et réalisatrice, enseignante à l'ERG et ancienne Présidente du Comité belge de la SACD et Anne Vanweddingen, responsable de l'action culturelle de la SACD.

1. Les stéréotypes sociaux

Proposition d’un cadre théorique pour poser les termes du problème et permettre d’appréhender le phénomène.

-> Intervention la chercheuse Annalisa Casini.

2. La construction des personnages : que dit-on sur le monde à travers les personnages et leurs parcours ?

En amont de l’écriture, une fois le sujet et le concept définis, comment conceptualiser les personnages, leur caractérisation (genre, catégorie sociale, personnalité, aspirations…) et leurs trajectoires (rôle dans le récit et interactions avec les autres personnages) ?

-> Interventions du chercheur Mathieu de Wasseige sur les masculinités, et de 2 scénaristes témoins, Julien Gras-Payen et Anouchka Walewyck.

3. L’écriture de scénario : comment passer des intentions à la fiction ?

Comment maintenir ses propres exigences dans le processus de travail (dans le séquencier, la continuité dialoguée, le scénario), mais aussi face aux partenaires (coauteurs, producteurs, diffuseurs) ?

-> Interventions de la chercheuse Sarah Sépulchre sur les stéréotypes dans les séries, et de 2 scénaristes témoins, Mustafa Abatane et Laurent Brandenbourger.

Chaque séquence comportera un temps de discussion collective. Nous invitons les personnes présentes à prendre la parole, l'objectif étant de faire de cette séance un réel atelier qui fonctionnera sur l’intelligence collective.

Une véritable "writing room"

Vous avez été confronté à ces problématiques et avez trouvé une piste de réflexion, un outil, une pratique intéressante ? Venez nous en faire part ! Nous vous invitons à venir partager vos expériences, évoquer avec nous les solutions, les astuces, les ressources que vous utilisez, mais aussi vos réflexions, vos questions… L'objectif ? Faire de cette rencontre un vrai atelier de travail, très concret.

Les outils et bonnes pratiques qui se dégageront seront listés sur des post-it collés sur le mur au fur et à mesure ; chacun·e sera invité·e à s'en emparer.

En pratique

La rencontre aura lieu le vendredi 21 décembre de 14h à 18h à la SACD (c/o MEDAA 85 rue du Prince royal, 1050 Bruxelles).

L'entrée est libre mais la réservation est souhaitée.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

vendredi 23 novembre 2018 à 12:00
14:00

Ajouter à mon agenda (iCal, Google, Apple, Outlook)


 En collaboration avec Lucille Calmel et Isabelle Bats, la SACD souhaite organiser une rencontre autour de la question "textualités et performance". Nous invitons les performers à la préparer ensemble autour d'un déjeuner le 23 novembre.


 


Le Cercle Spectacle vivant de la SACD

Le Cercle Spectacle vivant est la bannière sous laquelle la SACD met à l'honneur les autrices et auteurs des arts vivants.
Les déjeuners organisés dasn ce cadre ont pour objectif de créer des temps de rencontre qui vous sont dédiés, de nous permettre de mieux vous connaître et de voir ensemble comment nos outils et services pourraient mieux répondre à vos préoccupations.


En pratique

Le déjeuner aura lieu le vendredi 23 novembre 2018 à la Maison européenne des Auteurs et des Autrices (rue du Prince royal 87, 1050 Bruxelles).

Merci de bien vouloir confirmer votre présence avant le 20 novembre, en nous écrivant à l’adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..