Skip to main content

Agenda

Agenda
jeudi 24 novembre 2022 à 12:30
14:00

Ajouter à mon agenda (iCal, Google, Apple, Outlook)


Alors que la réforme du régime fiscal et social des droits d’auteur bat son plein, la SACD s'est mobilisée pour défendre les intérêts des auteurs et autrices et vous propose d'assister à une séance d'information pour faire le point sur le projet de loi récemment adopté.


 
Participer en ligne


Au programme

Réforme fiscale et sociale : que contient le projet de loi adopté vendredi dernier ? Quels sont les objectifs du gouvernement fédéral à travers ce texte ? Quelles améliorations ont été obtenues ? Quels sont les impacts possibles pour les scénaristes, et les auteurs et autrices en général ?
Que peuvent la Fédération Wallonie-Bruxelles et les pouvoirs locaux ?

Pour répondre à ces questions, et à toutes celles que vous vous posez sur le sujet, nous vous proposons de participer à une séance d'information avec Tanguy Roosen (directeur juridique) et Frédéric Young (délégué général), qui ont suivi les négociations pour le Comité belge de la SACD.

En pratique

La séance aura lieu le jeudi 24 novembre de 12h30 à 14h, sur place à la MEDAA ou par Zoom.

Pour y assister sur place, merci de bien vouloir vous inscrire en nous écrivant à l'adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..


Participer en ligne

 

mercredi 23 novembre 2022 à 17:00
19:00

Ajouter à mon agenda (iCal, Google, Apple, Outlook)


Notre Service juridique relance un nouveau cycle d’ateliers juridiques dans une actualité particulièrement riche en cette fin d’année pour les créateurs et créatrices en Belgique. Sixième séance, la réforme de la loi sur le droit d’auteur de 2022 : vers une amélioration des conditions d’exploitation des Œuvres artistiques en Belgique.


 

Objet de l'atelier

L’Union européenne a adopté en 2019 deux importantes directives concernant le droit d’auteur et les droits voisins dans le domaine de la retransmission par câble et de l’injection directe ainsi que des conditions d’exploitation et de rémunération des auteurs et des autrices dans l’UE

Après trois ans d’intenses discussions, ces deux directives ont été transposées dans le code de droit économique durant le printemps de cette année.

Les deux lois qui ont été votées par le Parlement belge améliorent, parfois de manière significative, les conditions d’exploitation et de rémunérations des artistes en Belgique tant dans leurs relations avec les producteurs ou les éditeurs de leurs œuvres qu’avec les utilisateurs de celles-ci, qu’il s’agisse des réseaux sociaux, des plateformes de streaming et des distributeurs de programmes audiovisuels.

L’objet de cet atelier est d’expliquer les raisons pour lesquels ces changements sont bénéfiques pour les auteurs et les autrices en Belgique.

Les participants à l'atelier sont invités à envoyer leurs éventuelles questions par mail à l'adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., avant le 15 novembre 2022.

Les intervenants

Frédéric Young et Tanguy Roosen en présence de Monsieur Paul Laurent, Conseiller au sein du Cabinet du vice-Premier Ministre et ministre de l’Économie et du Travail, Pierre-Yves Dermagne.

En pratique

Date : le 23 novembre 2022
Heure : de 17 heures à 19 heures
Lieu : En présentiel à la MEDAA et en ligne 

Voir ici la liste de tous les ateliers.


Modalités de participation

L’inscription est obligatoire.
Pour assister aux ateliers, merci de bien vouloir vous inscrire, en cliquant sur le lien suivant et en remplissant le formulaire en ligne

  • Participation aux frais par atelier : 10 euros pour les membres de la SACD et 30 euros pour les non-membres.
  • Participation aux frais de quatre ateliers : 30 euros pour les membres de la SACD et 90 euros pour les non-membres.
  • Participation aux frais des huit ateliers : 60 euros pour les membres de la SACD et 160 euros pour les non-membres.

En cas de difficultés financières pour assurer le paiement de ces frais, veuillez nous contacter.

Ces participations sont à payer sur le compte de l’ASBL BELA BE27 3100 8952 0073 au plus tard huit jours avant la tenue de l’atelier avec pour communication : "NOM et PRENOM ateliers juridiques + le nombre d'atelier"

Veuillez noter que votre inscription est effective une fois que vous avez effectué le paiement et que vous avez reçu un email de confirmation de notre équipe.

S'inscrire

mardi 08 novembre 2022 à 17:00
19:00

Ajouter à mon agenda (iCal, Google, Apple, Outlook)


Notre Service juridique relance un nouveau cycle d’ateliers juridiques dans une actualité particulièrement riche en cette fin d’année pour les créateurs et créatrices en Belgique. Lors de la cinquième séance, on présentera la charte de rémunération des auteurs et autrices littéraires élaborée par la Scam.


Report de l'atelier 

En raison de la récente réforme du statut social des artistes, nous avons choisi de reporter cette séance à l'année prochaine, afin de mieux prendre en compte les changements survenus.

Objet de l'atelier

L’activité d’auteurs et d’autrices littéraires va bien au-delà de la simple écriture de textes. De plus en plus sollicité.es lors d’événements littéraires, ces artistes ne disposaient pas de références pour être rémunéré.e.s pour ces prestations.
La Charte de la Scam Belgique a remédié à cette carence en élaborant une charte reprenant une grille de tarifs basés sur des barèmes déjà? existants, entre autres la Charte des Auteurs et Illustrateurs Jeunesse (www.la-charte.fr), et sur les témoignages de nombreux auteurs et autrices du secteur littéraire, de l’illustration et de la BD ainsi que d'organisateurs d’évènements littéraires.
Cet outil est aussi destiné à ces derniers pour leur permettre d’intégrer les conditions économiques d’interventions de ces artistes dans les budgets des évènements qu’ils organisent.

Cet atelier répondra à un très grand nombre de questions qui nous ont été posées depuis de nombreuses années et sera l’occasion d’un échange sur les nouveaux développements, les nouvelles pratiques et conditions de rémunération.

Les participants à l'atelier sont invités à envoyer leurs éventuelles questions par mail à l'adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., avant le 25 octobre 2022.

Les intervenants

Tanguy Roosen et Sophie Marchal, du Service juridique de la SACD et de la Scam.

Marie Depré, chargée de la communication à la SACD et de la Scam, qui a conçu la Charte de la Scam en synthétisant et adaptant les données des différentes sources d’informations.

En pratique

Date : la nouvelle date sera prochainement annoncée
Heure : de 17 heures à 19 heures
Lieu : En présentiel à la MEDAA et en ligne 

Voir ici la liste de tous les ateliers.


Modalités de participation

L’inscription est obligatoire.
Pour assister aux ateliers, merci de bien vouloir vous inscrire, en cliquant sur le lien suivant et en remplissant le formulaire en ligne

  • Participation aux frais par atelier : 10 euros pour les membres de la SACD et 30 euros pour les non-membres.
  • Participation aux frais de quatre ateliers : 30 euros pour les membres de la SACD et 90 euros pour les non-membres.
  • Participation aux frais des huit ateliers : 60 euros pour les membres de la SACD et 160 euros pour les non-membres.

En cas de difficultés financières pour assurer le paiement de ces frais, veuillez nous contacter.

Ces participations sont à payer sur le compte de l’ASBL BELA BE27 3100 8952 0073 au plus tard huit jours avant la tenue de l’atelier avec pour communication : "NOM et PRENOM ateliers juridiques + le nombre d'atelier"

Veuillez noter que votre inscription est effective une fois que vous avez effectué le paiement et que vous avez reçu un email de confirmation de notre équipe.

S'inscrire

vendredi 28 octobre 2022 à 10:00
12:00

Ajouter à mon agenda (iCal, Google, Apple, Outlook)


Les ateliers diversités font partie d’un programme de rencontres organisées en partenariat entre la SACD et le Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel de la Fédération Wallonie-Bruxelles qui partagent une volonté commune de soutenir l’émergence de plus de diversité devant et derrière la caméra dans les productions belges francophones. Deuxième séance : la construction de personnages et les masculinités.


(Dé)construction de personnages masculins / féminins – un cycle de deux ateliers

Ces ateliers se veulent un partage d’expériences pratiques entre auteur.ices visant à mieux répondre aux enjeux de la diversité dans les pratiques d’écriture, de réalisation ou encore de casting. 
Les ateliers diversités s’inscrivent dans le cadre du Plan Diversité du Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel de la FWB.

Comment décloisonner les rôles genrés et construire des personnages qui contournent les pièges des stéréotypes ? Comment écrire des personnages féminins « agentiques » ayant une vraie arche narrative et des personnages masculins qui déjouent les codes de la masculinité hégémonique ?

Pour y répondre, les 2 ateliers s’appuieront sur le regard d’un.e expert.e qui se focalisera sur un aspect de cette vaste question et sur les expériences de plusieurs scénaristes et réalisateur.ice.s. Nous attendons de ces moments des échanges autour des enjeux qui se posent aux créateur.ice.s aujourd’hui mais également, et surtout, un partage d’expériences, de questions, de solutions et d’outils.


Atelier 2 : Construction de personnages et masculinités

Dans ce deuxième atelier, nous poursuivrons notre réflexion sur les personnages en nous focalisant cette fois sur les personnages masculins.

Qu’est-ce qu’être un homme ? Comment se construisent les masculinités et selon quels sont les modèles ? Quels sont les angles morts qui nous empêchent encore de comprendre que, à l’instar de ce que disait Beauvoir au sujet des femmes, « on ne nait pas homme on le devient » ?

Des questions que nous aborderons avec Simon Dubois Yassa, spécialiste des masculinités pour nous demander comment le cinéma et ses récits participent à construire les masculinités ? Mais surtout, comment peut-il jouer, ou se jouer, des stéréotypes masculins pour avancer vers une société plus égalitaire ?

Les intervenant.es

Simon Dubois-Yassa est formateur et consultant sur les questions de genre et masculinités au sein de l’ONG féministe Le Monde selon les femmes. Diplômé d’un master en Sociologie du genre, il a travaillé en Amérique Latine dans la promotion de l’égalité femmes-hommes auprès de publics masculins, puis en France dans différents dispositifs socio-judiciaires et notamment dans l’accompagnement d’auteurs de violences conjugales. Enseignant vacataire à l’université Toulouse Jean Jaurès, il a aussi été chargé de projet et acteur en promotion de santé communautaire LGBT+ et HSH.

Inès Rabadan écrit et réalise des films de fiction et des documentaires, avec un intérêt particulier pour l’invention de formes narratives. En 2015, elle est devenue la première femme à présider la SACD Belgique, et dans cette fonction elle a notamment initié des projets en faveur des femmes créatrices. Elle est régulièrement invitée à intervenir sur des questions « genre et media ».
Elle monte en ce moment un documentaire expérimental Les Vivants et est en préparation d’un long métrage de fiction Les Fluides, produit par Need Productions, dans lequel un protagoniste masculin est (et se) défait d’une partie de sa domination masculine.

Karim Aït-Gacem, né en 1975 (il a des cheveux blancs depuis qu’il a douze ans) en banlieue parisienne, il habite Liège depuis six ans très productifs (un mariage, trois enfants, une maison, 10 terras de disque durs). Il écrit, il audio, il visuel, il documente, fictionne, anime, discute et profite aussi un peu.
Karim Aït Gacem anime Ateliers des ateliers de création de fictions depuis 2018 lors d'un projet à la prison de Lantin et depuis il continue dans les écoles, les associations, IPPJ, maisons de jeunes. Le plus souvent ses ateliers portent sur les thèmes de l'identité ou des masculinités avec l’idée de travailler sur des personnages imaginaires pour pouvoir projeter sur eux les idées et croyances sans que les participants ne se retrouvent mis en cause directement.


En pratique

La séance aura lieu le vendredi 28 octobre de 10h à 12h, à la MEDAA.
Un déjeuner sera offert à l'issue de la séance.

La participation est gratuite et ouverte à toutes et tous, mais l'inscription est obligatoire. Merci de bien vouloir vous annoncer par mail à l'adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., d'ici au 26 octobre.

Première séance : "La construction de personnages vue par le Female gaze", avec Sarah Carlot Jaber, Véronique Jadin et l’équipe de Pandore, Anne Coesens, Vania Leturcq et/ou Savina Dellicour.

jeudi 27 octobre 2022 à 17:00
19:00

Ajouter à mon agenda (iCal, Google, Apple, Outlook)


Notre Service juridique relance un nouveau cycle d’ateliers juridiques dans une actualité particulièrement riche en cette fin d’année pour les créateurs et créatrices en Belgique. Quatrième séance : le cas particulier des illustrateurs et illustratrices ainsi que des graphistes.


 

Objet de l'atelier

L’activité d’illustrateur, illustratrice et de graphiste connait depuis de très nombreuses années d’importants développements dans des domaines d’activités très variés. Les conditions de rémunération et sous quelle forme celle peut être assurées sont moins claires.

Or elles ont souvent des conséquences importantes pour les artistes en termes de sécurité sociale et de droit fiscal, qu’il s’agisse des impôts ou encore de la TVA.

Cet atelier répondra à un très grand nombre de questions qui nous ont été posées depuis de nombreuses années et sera l’occasion d’un échange sur les nouveaux développements, les nouvelles pratiques et conditions de rémunération.

Les participants à l'atelier sont invités à envoyer leurs éventuelles questions par mail à l'adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., avant le 15 octobre 2022.

Les intervenants

Tanguy Roosen, directeur juridique et juriste d’entreprise de la SACD en Belgique et Sophie Marchal, juriste.

 

En pratique

Date : le 27 octobre 2022
Heure : de 17 heures à 19 heures
Lieu : En présentiel à la MEDAA et en ligne 

Voir ici la liste de tous les ateliers.


Modalités de participation

L’inscription est obligatoire.
Pour assister aux ateliers, merci de bien vouloir vous inscrire, en cliquant sur le lien suivant et en remplissant le formulaire en ligne

  • Participation aux frais par atelier : 10 euros pour les membres de la SACD et 30 euros pour les non-membres.
  • Participation aux frais de quatre ateliers : 30 euros pour les membres de la SACD et 90 euros pour les non-membres.
  • Participation aux frais des huit ateliers : 60 euros pour les membres de la SACD et 160 euros pour les non-membres.

En cas de difficultés financières pour assurer le paiement de ces frais, veuillez nous contacter.

Ces participations sont à payer sur le compte de l’ASBL BELA BE27 3100 8952 0073 au plus tard huit jours avant la tenue de l’atelier avec pour communication : "NOM et PRENOM ateliers juridiques + le nombre d'atelier"

Veuillez noter que votre inscription est effective une fois que vous avez effectué le paiement et que vous avez reçu un email de confirmation de notre équipe.

S'inscrire

mercredi 19 octobre 2022 à 10:00
12:00

Ajouter à mon agenda (iCal, Google, Apple, Outlook)


Les ateliers diversités font partie d’un programme de rencontres organisées en partenariat entre la SACD et le Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel de la Fédération Wallonie-Bruxelles qui partagent une volonté commune de soutenir l’émergence de plus de diversité devant et derrière la caméra dans les productions belges francophones. Première séance : la construction de personnages vue par le female gaze.


(Dé)construction de personnages masculins / féminins – un cycle de deux ateliers

Ces ateliers se veulent un partage d’expériences pratiques entre auteur.ices visant à mieux répondre aux enjeux de la diversité dans les pratiques d’écriture, de réalisation ou encore de casting. 
Les ateliers diversités s’inscrivent dans le cadre du Plan Diversité du Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel de la FWB.

Comment décloisonner les rôles genrés et construire des personnages qui contournent les pièges des stéréotypes ? Comment écrire des personnages féminins « agentiques » ayant une vraie arche narrative et des personnages masculins qui déjouent les codes de la masculinité hégémonique ?

Pour y répondre, les 2 ateliers s’appuieront sur le regard d’un.e expert.e qui se focalisera sur un aspect de cette vaste question et sur les expériences de plusieurs scénaristes et réalisateur.ice.s. Nous attendons de ces moments des échanges autour des enjeux qui se posent aux créateur.ice.s aujourd’hui mais également, et surtout, un partage d’expériences, de questions, de solutions et d’outils.


Atelier 1 : La construction de personnages vue par le Female gaze

Avec Sarah Carlot Jaber, Véronique Jadin et l’équipe de Pandore, Anne Coesens, Vania Leturcq et/ou Savina Dellicour.

Le premier atelier s' attachera à la construction de personnages, notamment féminins, avec les outils du « Female gaze », une notion qui s’inspire du « male gaze » théorisé par Laura Mulvey dans les années 70 et a été théorisée par l’autrice Iris Brey (invitée par le CCA en mars 2021).

Sarah Carlot Jaber, autrice d’une recherche sur cette notion, partira du constat de départ que la toile de cinéma est une fenêtre ouverte sur le monde mais aussi un terrain d’influence ; une machine à construire et pérenniser des images genrées et stéréotypées. Pour contourner les pièges, Sarah Carlot Jaber proposera d’utiliser, dès le scénario, des outils tels le « Female Gaze » ou la « Standpoint theory » féministe ou bien encore des listes de questions.

La séance sera modérée par Anne Vanweddingen, responsable de l'Action culturelle de la SACD, titulaire d'un Mater en études de genre et à l'origine de ce cycle d'ateliers.

Les intervenantes

Sarah Carlot Jaber est autrice et réalisatrice, notamment des courts-métrages La Protagoniste et Les yeux d’Olga. Titulaire d’un master de spécialisation en études de genre, elle analyse les questions de genre au cinéma en menant avec le collectif Elles Font des Films des études chiffrées du secteur à la fois devant et derrière la caméra.

Un master en Langues et Littératures en poche, Véronique Jadin se forme sur le tas comme assistante réalisation, entre autres pour Molinaro et Doillon. Son premier court-métrage, En fanfare est montré dans une soixantaine de festivals et reçoit le Grand Prix du Jury et le prix d’interprétation pour Tsilla Chelton au Brussels Short Film Festival, ainsi que le prix du meilleur court-métrage au Festival International du Film (FIFF) de Namur. Deux autres courts-métrages suivront : Comme des héros et Ingrid fait son cinéma. Fascinée par les ressorts du comique, elle consacre un documentaire à Tsilla Chelton, On est loin d’avoir fini ! Son long-métrage L’Employée du mois, une comédie noire féministe qui se passe dans le milieu de l'entreprise a fait sa première en 2022 à Tribeca à New York puis à Fantasia à Montréal. Le film poursuit à présent son parcours dans de nombreux festivals.

Anne Coesens est comédienne et scénariste, Vania Leturcq est scénariste et réalisatrice et Savina Dellicour est scénariste et réalisatrice. Elles ont créé, écrit et réalisé ensemble la série Pandore dont la première saison a obtenu la meilleure audience pour une série originale depuis 2016 à la RTBF. La question de la place des femmes a été au cœur de l’écriture de ce projet et nous évoquerons avec les autrices la manière dont elles ont écrit avec un regard féminin.


En pratique

La séance aura lieu le mercredi 19 octobre de 10h à 12h, à la MEDAA.
Un déjeuner sera offert à l'issue de la séance.

La participation est gratuite et ouverte à toutes et tous, mais l'inscription est obligatoire. Merci de bien vouloir vous annoncer par mail à l'adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., d'ici au 17 octobre.

Prochaine séance : "Construction de personnages et masculinités", avec Simon Dubois-Yassa, Inès Rabadan et Karim Aït-Gacem, le 28 octobre de 10h à 12h.

lundi 17 octobre 2022 à 14:00
18:00

Ajouter à mon agenda (iCal, Google, Apple, Outlook)


Entrez dans les coulisses du théâtre ! Les Lundis en coulisse mettent sur le devant de la scène des textes dramatiques contemporains inédits... lus par vous, public. Notre passeuse Aurélie Vauthrin-Ledent a sélectionné quatre textes passionnants, à découvrir ensemble et en présence des auteurs et autrices ce lundi 17 octobre à la MEDAA. Nous avons hâte de vous y rencontrer !


 

Au programme

Aurélie Vauthrin-Ledent, à qui nous avons confié la lourde tâche d'être passeuse, dévoile les textes qu'elle a choisi de partager :

. SoleilS, de François Delcambre
. Une place à soi, de Deborah Danblon
. Noces de Chypre, de Clemens van Nolloth
. La véritable Histoire de Sigmund Freud, une comédie scientifique, de Susann Heenen-Wolff

« Il y a tant de textes, sélectionner est épouvantable ! Et je les aime tous !!! Donc, Parmi les publications 2022 essentiellement, je me suis tournée vers des textes qui n'ont pas ou peu été portés à la scène. Suite à ce choix, j'ai cherché la plus grande diversité possible : de contenu, d'identité, de langue, de rythmiques, d'origines, bref, un patchwork foisonnant et éclectique. Afin que les univers se croisent, s'entremêlent et que les imaginaires soient au mieux satisfaits.
Ainsi, SoleilS porte sur le transgénérationnel avec une écriture percutante et musicale.
Une place à soi est un bijou de finesse dans un écrin.
Noces de Chypre est une langue d'apparence quotidienne qui dissimule un gouffre béant et vertigineux de nos modèles familiaux / couples etc...
Et La véritable de Sigmund Freud... ahh ça c'est extraordinaire de didactisme, le tout dans un parler cependant accessible et des questions scientifiques qui se posent en toute délicatesse, mais en profondeur. »

Pour chaque texte, Aurélie Vauthrin-Ledent et les autrices feront une introduction à la pièce, puis les personnes présentes dans le public seront invitées à en donner lecture. Un temps d'échange avec les artistes et le public sera ensuite proposé.

La passeuse, Aurélie Vauthrin-Ledent

Aurélie Vauthrin-Ledent est diplômée de La Sorbonne, du CNR de Rouen et du Conservatoire Royal de Bruxelles. Ses travaux avec L. Gaudé puis D. Danis épanouissent son goût pour l’écriture. Depuis 2006, elle met en scène.

Elle est également comédienne et joue sous les directions de P. Thomas, A. Van Stratum, R. de Putter, J. Youssfi…

En 2014, elle fonde L’Æncrophone. Elle coordonne l’atelier d’écriture « Francophonirique II » aux Doms. Depuis 2016, elle compose et chante sous le nom de « La Chouette et les Oiseaux de nuit ». En 2020, elle fonde « Les Amis Mots de Cie », et « Les Oiseaux de nuit – Éditions ».

Elle a reçu en 2021 les Jumelles d’Or, une mise à l’honneur symbolique de la part des membres du Comité belge de la SACD pour donner un coup de projecteur à des personnalités qui œuvrent en faveur des auteurs et autrices, de la création et la diversité culturelle en Belgique.

Pour en savoir plus

. lisez la page Bela d'Aurélie Vauthrin-Ledent
. visitez le site des Oiseaux de nuit éditions


Les Lundis en coulisse

Le lundi, jour traditionnel de relâche dans les théâtres, les professionnels du spectacle peuvent se consacrer à d’autres choses qu’aux représentations – par exemple à la découverte de nouvelles pièces non encore éditées ou jouées.

C’est justement ce que proposent Les lundis en coulisse aux artistes de la scène, mais aussi à tous les amateurs de théâtre ! Venez découvrir par la lecture à haute voix de larges extraits de trois pièces fraichement écrites. Vous découvrirez combien cette approche spontanée s’avère être tout aussi captivante pour ceux qui prennent part à la lecture que pour ceux qui l’écoutent ! Si la découverte d’une pièce par une lecture à haute voix est, certes, un défi, il s’avère que cette démarche est tout aussi passionnante pour ceux qui s’y aventurent que pour ceux qui l’écoutent…

Le choix des pièces incombe pour chaque séance à un professionnel du théâtre, de l’écriture, de l’édition ou de la traduction, qui souhaite partager sa passion pour les écritures dramatiques d’aujourd’hui.

Les Lundis en coulisse s’adressent aux professionnels du spectacle, mais aussi aux amateurs curieux de nouvelles pièces. Et si vous souhaitez approfondir cette lecture, le Centre des Écritures Dramatiques Wallonie-Bruxelles met les textes des nouvelles pièces belges à la disposition de chacun !

Le dispositif des Lundis en coulisse existe depuis 2002 à Lyon où il a été inventé par Gislaine Drahy, metteure en scène et directrice du Théâtre Narration. Il a été repris par le Théâtre de l’Aquarium à Paris en 2009/10 et par la jeune Compagnie Les Encombrants à Dijon en 2013/14. Nous remercions Gislaine Drahy de nous avoir permis d’organiser ces séances conviviales et enrichissantes en Belgique.

Les Lundis en Coulisse en Belgique, une initiative de Silvia Berutti-Ronelt, en coproduction avec ARTS2 - Conservatoire Royal de Mons, l'Atelier Théâtre Jean Vilar et le Centre d'études théâtral de l'UCL à Louvain-la-Neuve, le KVS, le Rideau de Bruxelles, la SACD, le Théâtre Liège, le Théâtre des Martyrs, le Théâtre National Wallonie Bruxelles et le Théâtre Varia. En partenariat avec le Centre d'Écritures Dramatiques - Wallonie Bruxelles.

 

En pratique

La séance aura lieu le lundi 17 octobre de 14h à 18h.
Nous aurons le plaisir de vous recevoir sur place à la MEDAA (rue du prince royal, 87 - 1050 Bruxelles).

La participation est gratuite et ouverte à tout le monde, mais merci de bien vouloir noter que la réservation est obligatoire, par mail aux adresses Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et/ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

 

samedi 15 octobre 2022 à 00:00
23:59

Ajouter à mon agenda (iCal, Google, Apple, Outlook)


L'automne arrive, c'est le moment de demander une bourse à la SACD ! Vous avez besoin d'un coup de pouce pour mener à bien un projet de fiction (audiovisuelle ou sonore) ou d'arts de la scène, sans doute y a-t-il une bourse pour vous. On attend vos demandes jusqu'au 15 octobre !


 
Les bourses de la SACD

Ces aides ponctuelles concernent tous les domaines de la création couverts par la SACD :

  • fiction audiovisuelle (court et long métrage, télévision, animation, série, websérie, youtube)
  • fiction sonore (radio, podcast)
  • arts de la scène (théâtre, chorégraphie, performance, cirque, rue et humour)

Auteurs et autrices membres de la SACD en Belgique, ces bourses vous sont réservées, selon des critères précisés à chaque fois ; merci de bien vouloir en prendre connaissance avant de nous adresser votre demande.


Quelques nouveautés

En concertation avec les auteurs et autrices du Comité belge de la SACD, ce catalogue de bourses est régulièrement remanié, de façon à répondre au mieux à vos attentes et besoins.

Il a ainsi été simplifié, et pour certaines bourses au montant plus important, les critères ont été revus de manière à pouvoir garantir la répartition la plus équitable des bourses et leur accès au plus grand nombre de membres possible.

Une chose ne change pas : nous savons que vous devez écrire de très nombreux dossiers et que cela vous prend beaucoup de temps, aussi demandons-nous des dossiers très courts, de 5 pages.

 
Modalités de candidature

Quoi ?

Les bourses et modalités de candidatures sont précisées dans le catalogue à consulter en ligne ou à télécharger, vous trouverez également des précisions sur la page de ce site consacrée aux bourses.

Si vous souhaitez introduire une demande, n'hésitez pas à consulter les conseils et informations pratiques, en page 4 du catalogue.

 
Quand ?

Pour la majorité des bourses, deux échéances sont fixées chaque année : le 15 mai et le 15 octobre à 23h59. D'autres plus ponctuelles peuvent être demandées à des moments variés – tout est bien entendu précisé dans le catalogue.

NB : Les formulaires ferment à 23h59 le soir de la clôture des candidatures, aucun dossier en retard ne pourra être accepté.


Où ?

Vos dossiers de demande de bourses doivent être introduits via le formulaire en ligne.


Info et contact

Pour toute question, n'hésitez pas à nous écrire à l'adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

jeudi 13 octobre 2022 à 17:00
19:00

Ajouter à mon agenda (iCal, Google, Apple, Outlook)


Notre Service juridique relance un nouveau cycle d’ateliers juridiques dans une actualité particulièrement riche en cette fin d’année pour les créateurs et créatrices en Belgique. Troisième séance : le nouveau statut des travailleurs des arts et plus particulièrement les nouvelles dispositions en matière de chômage.


 

Objet de l'atelier

Une importante réforme du statut des travailleurs des arts a fait l’objet de nombreuses réactions durant le printemps et l’été 2022. Les nouvelles règles en matière de chômage des travailleurs des arts entreront en vigueur le 1er octobre prochain. L’objectif de cet atelier sera d’expliquer très concrètement le nouveau régime de chômage.

Les dispositions relatives à la Commission des arts doivent encore être votées par le parlement dans le courant de cette année.

NB : Un autre atelier dont la date n’est pas encore fixée sera consacré plus spécifiquement à la Commission des Arts, à son fonctionnement et à l’obtention de l’attestation de travailleurs des arts.

Les participants à l'atelier sont invités à envoyer leurs éventuelles questions par mail à l'adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., avant le 7 octobre 2022.

Les intervenants

Maître Antoine Grégoire et Maître Anne Rayet en présence de Monsieur Cédric Norré, chef de Cabinet adjoint du Ministre du travail, Pierre-Yves Dermagne (sous réserve).

Me Antoine Grégoire et Me Anne Rayet sont avocats au Barreau de Bruxelles et notamment spécialisés en droit social et en droit fiscal des artistes.
Tous deux travaillent régulièrement avec la Scam en Belgique sur ces questions essentielles pour le développement de la carrière professionnelle des artistes.

En pratique

Date : le 13 octobre 2022
Heure : de 17 heures à 19 heures
Lieu : En présentiel à la MEDAA et en ligne 

Voir ici la liste de tous les ateliers.


Modalités de participation

L’inscription est obligatoire.
Pour assister aux ateliers, merci de bien vouloir vous inscrire, en cliquant sur le lien suivant et en remplissant le formulaire en ligne

  • Participation aux frais par atelier : 10 euros pour les membres de la SACD et 30 euros pour les non-membres.
  • Participation aux frais de quatre ateliers : 30 euros pour les membres de la SACD et 90 euros pour les non-membres.
  • Participation aux frais des huit ateliers : 60 euros pour les membres de la SACD et 160 euros pour les non-membres.

En cas de difficultés financières pour assurer le paiement de ces frais, veuillez nous contacter.

Ces participations sont à payer sur le compte de l’ASBL BELA BE27 3100 8952 0073 au plus tard huit jours avant la tenue de l’atelier avec pour communication : "NOM et PRENOM ateliers juridiques + le nombre d'atelier"

Veuillez noter que votre inscription est effective une fois que vous avez effectué le paiement et que vous avez reçu un email de confirmation de notre équipe.

S'inscrire

dimanche 09 octobre 2022 à 00:00
23:59

Ajouter à mon agenda (iCal, Google, Apple, Outlook)


Programme de rencontres sur la scénarisation de longs métrages de fiction de langue française et premier événement à réunir autant de partenaires de pays francophones, l'Atelier Grand Nord rassemble les scénaristes et consultant·e·s sélectionné·e·s dans des paysages nordiques québécois. Candidatures ouvertes jusqu'au 9 octobre !


 

Atelier Grand Nord

En 2023, Atelier Grand Nord se tiendra du 31 janvier au 4 février.

Les objectifs

Atelier Grand Nord vise les objectifs suivants :

• Discuter de scénarios de longs métrages de fiction dont l’écriture est déjà avancée, permettant ainsi d’apporter une vision extérieure sur le travail restant à faire ;
• Favoriser et encourager l’échange entre auteurs professionnels de différents pays francophones sans contrainte financière et temporelle liée à la production ;
• Confronter les idées et les points de vue des scénaristes ;
• Partager leurs intentions et leurs différences culturelles ;
• Créer des liens à long terme dans le but de travailler ensemble sur des productions ou coproductions futures.


Originalité du projet

Ce projet unique, initié par le Québec, est le seul événement à réunir autant de partenaires de pays francophones : la Belgique, la France, le Luxembourg, la Suisse et, encore cette année, l’Afrique francophone. L’originalité de l’Atelier repose aussi sur les éléments suivants :

• L’Atelier se déroule entièrement en français ;
• Il ne concerne que le long métrage de fiction ;
• Il s’agit uniquement de discussions autour des scénarios, tant entre consultants et scénaristes, qu’entre les scénaristes eux-mêmes ;
• Tous les scénaristes et consultants auront lu les quatorze scénarios sélectionnés avant l’Atelier ;
• L’Atelier se déroule au Québec.

Déroulement

L’Atelier se déroule du mardi 31 janvier au samedi 4 février 2023, dans la région de l’Outaouais, à moins de deux heures de Montréal.

Durant une semaine, les scénaristes et les consultants discutent des scénarios. Un horaire précis est établi. Les journées se déroulent en deux étapes. D’une part, ont lieu les rencontres individuelles, d’une durée allant d’une à deux heures, entre scénaristes et consultants, et d’autre part se tiennent les plénières. Chaque scénariste rencontre individuellement trois consultants de nationalités différentes de la sienne.

Les discussions mettent en évidence les qualités, faiblesses et modifications à apporter à chacun des scénarios pour en permettre une réécriture solide. Rassemblés dans un lieu isolé, les participants travaillent en vase clos tout en profitant de moments de détente en pleine nature.


Les Participant.es

Pour qui ?

L’Atelier accueillera un maximum de 14 scénaristes et de huit consultant.es. La répartition par pays est la suivante : 

• Belgique : deux scénaristes et un.e consultant.e ;
• France : quatre scénaristes et deux consultant.es ;
• Luxembourg : un.e scénariste et un.e consultant.e ;
• Suisse : deux scénaristes et un.e consultant.e ;
• Afrique francophone : un.e scénariste et un.e consultant.e ;
• Québec : quatre scénaristes et deux consultant.e.s.


Critères d’admissibilité pour la Belgique

L’Atelier est réservé aux scénaristes et aux scénaristes-réalisateur.ices francophones domicilié.e.s en Belgique.
Les projets doivent être soumis par des individus et non par des entreprises. Toutefois, une option sur le scénario doit avoir été prise par un.e producteur.ice associé.e à une société de production de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

À des fins d’harmonisation entre les partenaires, le scénario soumis sera, au minimum, à l’étape intermédiaire (2e version).

• Un.e candidat.e ne peut déposer qu’un seul projet ;
• Dans le cas d’une coscénarisation, un.e seul.e auteur.ice sera admissible ;
• Les scénaristes ayant déjà participé à Atelier Grand Nord sont admissibles avec de nouveaux projets ;
• Le projet soumis doit être un long métrage de fiction écrit en version originale française ;
• Les scénarios de long métrage d’animation et d’adaptation littéraire sont acceptés.

Obligations des candidat.e.s

• Avoir une première version du scénario achevée
• Avoir un d’un contrat de production avec une maison de production de la fédération Wallonie-Bruxelles ;
• Être domicilié.e en Belgique ;
• Être membre d’une société d’auteur partenaire du programme ;
• Être disponible pour séjourner à l’extérieur de Montréal du mardi 31 janvier au samedi 4 février 2023 ;
• Faire parvenir un dossier d’inscription complet.


Nature et stade d'écriture des projets

• Le scénario soumis doit être celui d’un long métrage de fiction écrit en version originale française ;
• Les scénarios de long métrage d’animation et d’adaptation littéraire sont acceptés.

L’Atelier a pour but de donner aux scénaristes les éléments (commentaires, problèmes, suggestions, etc.) leur permettant d’écrire la version avant le tournage de leur scénario. Les scénarios doivent donc être déposés et sélectionnés dans leur forme d’écriture la plus avancée possible.

Modalités de candidature

Composition du dossier

Le matériel à soumettre est le suivant :

• le formulaire d'inscription à compléter en ligne ;
• une lettre de motivation expliquant pourquoi vous désirez participer à Atelier Grand Nord (maximum une page) ;
• un synopsis (maximum une page) ;
• une version dialoguée « intermédiaire » (pas de première version) du scénario (90 à 120 pages maximum) ;
• une note d’intention relative à votre projet ainsi que l’état d’avancement de votre projet au moment de la demande (aides reçues, stade de production, accords de co-production…) et les enjeux de réécriture éventuellement identifiés ;
• un curriculum vitæ avec votre filmographie (maximum deux pages).

Merci de rassembler toutes ces pièces en un seul document PDF, à votre nom.

Tout dossier incomplet sera rejeté.


Envoi des dossiers

Veuillez nous faire parvenir votre dossier d'ici au 9 octobre 2022 à 23h59 au plus tard, uniquement via le formulaire d'inscription en ligne.

Aucun dossier en retard ne pourra être accepté (le formulaire sera désactivé à la clôture des candidatures).


Sélection

Les projets soumis seront transmis à un comité de sélection formé de professionnel.les du cinéma.


Soumettre un projet


Contact

Anne Vanweddingen - Action culturelle SACD – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Les Partenaires

L’Atelier Grand Nord est un partenariat privé-public initié et organisé par la SODEC.

En Belgique, il est soutenu par la SACD qui prend en charge le séjour du consultant belge et Wallonie-Bruxelles International qui prend en charge les voyages des scénaristes et du consultant et le séjour des scénaristes. Les autres partenaires sont :

•  Afrique francophone : Organisation internationale de la francophonie et l’Institut Français ;
• France : le CNC et la SACD France ;
• Luxembourg : FILM FUND Luxembourg ;
• Suisse : FOCAL et la Société Suisse des Auteurs (SSA) ;
• Québec : la SACD Canada, Téléfilm Canada et la SODEC.