Skip to main content

Agenda

Agenda
Lundi 16 Septembre 2019 à 14:00
18:00

Ajouter à mon agenda (iCal, Google, Apple, Outlook)


Entrez dans les coulisses du théâtre ! Les Lundis en coulisse permettent de découvrir trois textes dramatiques contemporains inédits, sélectionnés ici par Sybille Cornet, autrice et membre du Comité belge de la SACD. Ces textes seront lus à voix haute... par vous, public. Chauffez-vous la voix !


 

Au programme

Les textes :

Trêve de Loris Liberale
. Le départ de Mireille Bailly
. Les bras engourdis de Caroline Logiou

 

En savoir plus sur :

. La passeure, Sybille Cornet
. Les Lundis en Coulisse
. Les infos pratiques et modalités de réservations

 

Trêve de Loris Liberale

Cette pièce met en jeu une cellule familiale réduite au minimum : Le père, la mère, et un enfant unique, Lucie, leur fille de quinze ans. Dans cette tragi-comédie, on rit, mais on rit jaune. Ici, une famille moderne, une famille d’aujourd’hui. Et chacun de ses membres devrait se contenter d’un rôle social à jouer. Mais Lucie ne veut pas, ne peut plus  continuer à jouer à ce jeu de dupes, pendant que le couple parental n’entend rien, ne réalise pas, continue dans la fuite et le déni… Dialogue de sourds, incommunicabilité, règne de l’absurde. Les réactions des parents face à leur fille de quinze ans sont improbables… « C’est comme pas réel »…

 

Loris Liberale

Après des études en psychopédagogie, Loris Liberale se forme aux arts de la scène à Bruxelles. En 1998, il cofonde la compagnie Sequenza. Il se consacre à un théâtre empruntant son langage au mouvement et à la danse. En tant que metteur en scène il a monté des textes d'auteurs tels qu' Edward Bond, Joël Jouanneau, Daniel Danis et Gianina Carbunariù.

 

Le départ de Mireille Bailly

Il est 19h pile. A 35 ans, bien cravaté, avec sur le dos le costume de son père et à la main la valise de sa mère, Le Fils est prêt pour le grand départ. Mais comme disait Brel, ce qu'il y a de difficile pour un homme qui habiterait Vilvoorde et voudrait aller à Hong-Kong, ce n'est pas d'aller à Hong-Kong, c'est de quitter Vilvoorde. Le droit à la différence, les rapports de classe, la violence des relations familiales sont au centre de cette pièce qui, souvent drôle, flirte avec le surréalisme et l'absurde. Le départ est une invitation à voler de ses propres ailes, même et surtout s'il s'agit d'avancer à contre-courant.

 

Mireille Bailly

Mireille Bailly est actrice et autrice liégeoise. 

En tant qu'actrice, elle collabore depuis plus de quinze ans avec les créateurs Axel de Booseré et Maggy Jacot (Le dragon, Eclats d'Harms, MacBeth, Cabaret du bout de la nuit, Alpenstock...). Elle a également interprété des premiers rôles sous la direction notamment de Jacques Delcuvellerie, Jean-Claude Berutti, Philippe Van Kessel, Johan Simons, Denis Marleau et Roman Kozak. Au cinéma, on la retrouve dans la plupart des films de Luc et Jean-Pierre Dardenne (La fille inconnue, Le gamin à vélo, Le silence de Lorna, L'enfant, Rosetta, La promesse).

Depuis quelques années, elle se consacre aussi à l'écriture dramatique. Son premier texte Albert Hubert ou L'exercice difficile de la démocratie a été créé au Festival XS au Théâtre National à Bruxelles en 2013. A suivi, en 2014, Poids plume au Théâtre de Poche. Sa troisième pièce, R.H., est actuellement en cours de production avec la Compagnie Belle de Nuit et Le départ, son dernier texte, vient de recevoir, en France, le prix de l'InédiThéâtre concrétisé par une publication chez Lansman.

 

Les bras engourdis de Caroline Logiou

Une femme, seule, erre à la recherche d'un arrêt de bus qui ravivera ses souvenirs enfouis. Les diverses personnes qu'elle y rencontre évoquent, tantôt avec tendresse, tantôt avec violence, le sentiment commun de honte et l'extrême difficulté à s'en délivrer. 

 

Caroline Logiou

Née en 1979, Caroline Logiou est autrice et metteure en scène. Après une licence de théâtre à la Sorbonne-Nouvelle, elle étudie la mise en scène à l'INSAS à Bruxelles dont elle sort en 2008. Mais c'est en 2005, qu'elle réalise sa première mise en scène : Thomas l'obscur, 1er Chap. d'après Maurice Blanchot. L'année suivante, elle travaille en tant qu'assistante à la mise en scène auprès de Joël Pommerat (Les Marchands, Théâtre National de Strasbourg) et de Claude Schmitz (Amerika, Halles de Schaerbeek). C'est également en 2006 qu'elle se lance dans l'écriture d'une première pièce, Gris Balte, qu'elle mettra elle-même en scène.

Depuis 2009, année où elle crée la compagnie Nu, elle mène en parallèle une activité de metteure en scène et d'autrice tout en assistant d'autres compagnies autour de différentes productions. Notamment, elle met en scène Hiver de Jon Fosse (Les Tanneurs, 2009, Bruxelles) ainsi que les textes de Didier-Georges Gabily à deux reprises, en 2007, avec Harangue Berceuse et en 2015 avec Enfonçures, 5 rêves de théâtre en temps de guerre (La Balsamine, Bruxelles). Elle assiste Didier Poiteaux dans sa mise en scène d'un cratère à Cordes de Marcel Moreau qui sera joué à Bruxelles, Avignon et en Tunisie. Elle a écrit jusqu'à présent cinq pièces pour le théâtre : Gris Balte, L'espace d'un instant, Jour blanc, Devant les yeux et Y est une voyelle et Les bras engourdis.

 

Sybille Cornet

Sybille Cornet est née à Verviers (Belgique) le 9 avril 1968.
Elle vit et travaille à Bruxelles.

En 1987, elle entre dans la classe d’art dramatique de Max Parfondry au Conservatoire de Liège. Parallèlement à ce cursus, elle suit une formation musicale en tant que violoniste en étudiant la musique de chambre et l’improvisation musicale avec George-Elie Octors et Garett List. Entre septembre 2005 et août 2006, elle a fait un Master à DasArts, institut de recherche sur le théâtre, la danse et la performance (Amsterdam).

Depuis 1989, elle a travaillé comme comédienne avec de nombreux metteurs en scène (Alain Populaire, Pascal Crochet, Francine Landrain, Yan Bucquoi, Sofie Kokaj, Carbone 14 etc.) sur des projets d’auteurs pour la plupart contemporains (Heiner Müller, Pier Paolo Pasolini, Linda Lewkowicz, Alain Cofino Gomez, Jean-Luc Godard …). Elle collabore également à plusieurs projets en tant que musicienne pour des mises en scène théâtrales (Carbonne 14…) ou en tant que comédienne sur des pièces de musique contemporaine (Eric Satie, Frédéric Rzewsky, Baudouin de Jaer) et collabore depuis 2002 avec Dora Garcia, artiste plasticienne, en tant que performeuse.

En 1997, elle crée la compagnie théâtrale Welcome To Earth pour se consacrer presque exclusivement à la mise en scène. Interrogeant la relation fille-père, elle réalise en 2000 un premier spectacle intitulé Nos Pères en se basant sur des témoignages réels, et monte, la même année, Affabulazione de Pasolini. En 2001, elle réalise d’après des fragments de Platonov (Tchékov) une performance théâtrale, Que le bruit du monde cesse, qui questionne les rapports de force dans les jeux amoureux. En 2002, s’inspirant d’Arnulf Rainer, elle crée Rien ni personne, spectacle qui interroge le douloureux rapport que l’homme occidental entretient avec son corps. Dans ce solo, un acteur tente en direct et par le biais d’expériences physiques et mentales de réconcilier son corps et son esprit. En 2008, elle monte Le genévrier, un spectacle pour enfants adapté du conte épnoyme de Grimm pour lequel elle reçoit la mention du jury du festival de Huy “pour le raffinement et le pouvoir suggestif de la mise en scène”. La même année elle présente plusieurs versions scéniques de son feuilleton écrit L’empêchement. En 2009, elle crée pour le Musée des Arts Conteporains (Mac’s) Une jeune femme disparaît, spectacle d’initiation à l’art contemporain à l’usage des adolescents. En 2012, sur commande de l’asbl Bluub et de la commune d’Ixelles, Sybille Cornet écrit et met en scène La vie difficile et joyeuse d’Ismaël Dupont, conférence-spectacle tous publics sur le thème de l’art et la poésie dans la ville. En 2013, elle crée le spectacle tous publics La maison dans la forêt au Festival Noël au Théâtre.
Durant les automnes 2014 et 2015 elle est en résidence aux Laboratoires d’Aubervilliers (Paris)pour créer et présenter deux nouvelles conférences/spectacles thématiques à destination des enfants et/ou des adolescents.

Elle a écrit plusieurs textes destinés à la scène Faire l’école aux grands singes, conférence spectacle sur la thématique de l’ennui du corps à l’école, en tournée dans les lycées de Paris et d’Aubervilliers, La maison dans la forêt, texte de théâtre pour enfants, en tournée, La vie difficile et joyeuse d’Ismaël Dupont, conférence spectacle tous publics, Bluub Ixelles, Laboratoires d’Aubervilliers Paris, Le pays des manteaux sauvages, texte de théâtre pour enfants co-écrit avec Michèle Moreau pour la Compagnie Faux comme il faut , L’empêchement, adaptation pour la scène du roman-feuilleton éponyme (Résidence d’auteur à la Chartreuse de Villeneuve-Les-Avignon en 2008) Présentations publiques sous forme de perfomances/installation au Festival Vrak (L’l) et à La Bellone, Une jeune femme disparaît, spectacle d’initiation à l’art contemporain à destination des adolescents, commande du Mac’s (Musée des Arts Contemporains) , Mac’s, Le botanique, Le Pass, diverses classes d’adolescents de Bruxelles et de Wallonie, Le genévrier, adaptation théâtrale du conte de Grimm, paru aux Editions Lansman, L’homme de chambre, lu dans le cadre de Noël au Théâtre en décembre 2004, Nos pères, spectacle pour adultes, présenté aux Botanique, Halles de Schaerbeek, Centre Culturel de Boussu et Peruwelz, 2000.
Elle travaille actuellement à la rédaction d’un roman Rencontre avec des hommes blessés pour lequel elle a bénéficé d’une bourse d’aide à l’écriture la Bourse découverte (2016)
Elle travaille comme dramaturge, directrice d’acteurs pour divers projets (spectacles théâtraux, danse, fictions radiophoniques, performances, installations vidéo…)
Elle rédige également des articles critiques sur l’art et le théâtre pour les revues «Scènes », « Le Petit Cyrano » et « Soldes almanach».

Depuis 1997, elle donne régulièrement des cours, stages, ateliers de théâtre, d’expression verbale et d’écriture dans des écoles primaires, secondaires, professionnelles, académies privées, Conservatoire Royal ou par le biais de stages dans des institutions, en Belgique comme en France.


Les Lundis en coulisse

Le lundi, jour traditionnel de relâche dans les théâtres, les professionnels du spectacle peuvent se consacrer à d’autres choses qu’aux représentations – par exemple à la découverte de nouvelles pièces non encore éditées ou jouées.

C’est justement ce que proposent Les lundis en coulisse aux artistes de la scène, mais aussi à tous les amateurs de théâtre ! Venez découvrir par la lecture à haute voix de larges extraits de trois pièces fraichement écrites. Vous découvrirez combien cette approche spontanée s’avère être tout aussi captivante pour ceux qui prennent part à la lecture que pour ceux qui l’écoutent ! Si la découverte d’une pièce par une lecture à haute voix est, certes, un défi, il s’avère que cette démarche est tout aussi passionnante pour ceux qui s’y aventurent que pour ceux qui l’écoutent…

Le choix des pièces incombe pour chaque séance à un professionnel du théâtre, de l’écriture, de l’édition ou de la traduction, qui souhaite partager sa passion pour les écritures dramatiques d’aujourd’hui.

Les Lundis en coulisse s’adressent aux professionnels du spectacle, mais aussi aux amateurs curieux de nouvelles pièces. Et si vous souhaitez approfondir cette lecture, le Centre des Écritures Dramatiques Wallonie-Bruxelles met les textes des nouvelles pièces belges à la disposition de chacun !

Le dispositif des Lundis en coulisse existe depuis 2002 à Lyon où il a été inventé par Gislaine Drahy, metteure en scène et directrice du Théâtre Narration. Il a été repris par le Théâtre de l’Aquarium à Paris en 2009/10 et par la jeune Compagnie Les Encombrants à Dijon en 2013/14. Nous remercions Gislaine Drahy de nous avoir permis d’organiser ces séances conviviales et enrichissantes en Belgique.

Les Lundis en Coulisse en Belgique, une initiative de Silvia Berutti-Ronelt, en coproduction avec ARTS2 - Conservatoire Royal de Mons, l'Atelier Théâtre Jean Vilar et le Centre d'études théâtral de l'UCL à Louvain-la-Neuve, le KVS, le Rideau de Bruxelles, la SACD, le Théâtre Liège, le Théâtre des Martyrs, le Théâtre National Wallonie Bruxelles et le Théâtre Varia. En partenariat avec le Centre d'Écritures Dramatiques - Wallonie Bruxelles.

 

En pratique

La séance aura lieu à la MEDAA (rue du Prince 87, 1050 Bruxelles), le lundi 16 septembre, de 14 à 18h.

L’entrée est libre mais la réservation est souhaitée à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

 

Dimanche 18 Août 2019 à 17:00
20:00

Ajouter à mon agenda (iCal, Google, Apple, Outlook)


La SACD renouvelle son partenariat avec le Royal Festival de Spa. Toujours dans l'optique de renforcer la visibilité des œuvres, elle soutient le programme de lectures et rencontres du festival, une journée spéciale sera dédiée à la SACD et ses auteur.ice.s.


La SACD s’associe au Festival Royal de Théâtre de Spa en y soutenant les rencontres avec les auteur.ice.s et les lectures de leurs œuvres. Une journée spéciale SACD se déroulera le 18 août.

 

Programme

17h : représentation de Joséphina de la compagnie Chaliwaté
Prix SACD en théâtre gestuel

Au travers de jeux de mots et de gestes, d’ellipses et d’indices, une absente omniprésente, Joséphina, occupe l’espace… Que s’est-il passé trois mois plus tôt ? Au fil des partitions physiques, à demi-mot et à demi-geste, des fragments de vie et d’intimité sont dévoilés. Quelle piste suivre ou croire ? Empreintes gestuelles et traces sonores s’entremêlent, cherchant à révéler le fin mot de l’histoire…

 

18h30 : lecture de Quand tu es revenu, je ne t'ai pas reconnu de Geneviève Damas 

Lu par Karim Barras et Geneviève Damas
Une succession de matériaux, de dialogues, de mots d’amour, de récits, de poèmes autour de l’improbable retour d’Ulysse. Il y a d’abord un passé enfoui, une femme vit dans l’attente de son mari, à une époque où le travail des hommes passe avant tout, et surtout avant le bonheur des femmes. En miroir de ce couple fondateur, il y a Ulysse et Pénélope, ceuxlà même qui ont survécu à la séparation, à l’infidélité, au temps qui passe. Il y a enfin, deux personnages qui rejouent leur histoire amoureuse et tentent d’en sortir vainqueurs… Et si pour une fois la fiction l’emportait ?

 

Inscription et informations

L'entrée à la lecture est libre et sans réservation.

Pour Joséphina, réservation et ticket sur le site du festival : www.royalfestival.be ou 0800 24 140.

Ajouter à mon agenda (iCal, Google, Apple, Outlook)


Comme chaque été, la SACD sera présente aux Rencontres Théâtre Jeune Public de Huy. 


Notre équipe - notamment Nathalie Wolff, du service Spectacle vivant, sera à votre rencontre à plusieurs moments du festival, principalement les 17, 20 et 24 août. N'hésitez pas à venir à notre rencontre pour nous faire part de vos projets, vos questions, vos besoins... nous sommes à votre disposition !

Les Rencontres Théâtre Jeune Public de Huy se dérouleront du 17 au 24 août à Huy. L'accueil et le stand SACD se situeront Rue des Augustins, à l'Ecole Normale.

Pour être des nôtres, merci de vous signaler en écrivant à l'adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Jeudi 15 Août 2019 à 15:30
16:30

Ajouter à mon agenda (iCal, Google, Apple, Outlook)


La SACD est partenaire des rencontres avec les auteur.ice.s au Royal Festival de Spa. Nous vous invitons à venir discuter avec Julien Fournier autour du spectacle "Burning".




La rencontre du 11 août à 15h30 se déroulera au Balcon Salle des Fêtes. 

 

Julien FOURNIER

Auteur et interprète

Formé à la voltige, à la balançoire russe, au main-à-main et aux portés acrobatiques collectifs, Julien traverse les routes de France et d’Europe pendant plus de 10 ans sous le chapiteau rouge du Cirque Désaccordé, créé en 1997 avec sa promotion du CNAC. En 2009, il rejoint la Belgique et la Cie Feria Musica de Philippe de Coen, et participe à deux créations, Infudibulum et Sinué. Il fonde sa compagnie, l’Habeas Corpus Compagnie, en 2013 avec une première création en tant qu’auteur, REVERSO.

Photo : © Hubert Amiel

 

Informations 

Entrée libre sans réservation, collation offerte

Mercredi 14 Août 2019 à 15:30
16:30
Rencontre : Christine Delmotte-Weber

Ajouter à mon agenda (iCal, Google, Apple, Outlook)


La SACD est partenaire des rencontres avec les auteur.ice.s au Royal Festival de Spa. Nous vous invitons à venir discuter avec Christine Delmotte-Weber autour du spectacle "Nous sommes les petites filles des sorcières que vous n'avez pas pu brûler !".



La rencontre du 14 août à 15h30 se déroulera au Balcon Salle des Fêtes. 

 

Christine Delmotte-Weber

Auteure, metteuse en scène et scénographe Diplômée de l’INSAS en mise en scène et réalisation, Christine Delmotte est autrice, metteuse en scène de théâtre, réalisatrice de cinéma et professeure au Conservatoire Royal d’Art Dramatique de Bruxelles.

Elle dirige depuis sa création, en 1987, la Compagnie Biloxi 48 actuellement en résidence au Théâtre des Martyrs à Bruxelles. La Compagnie Biloxi 48 s’est investie dans de nombreuses mises en scène, mises en espace, adaptations, écritures, ateliers, enseignements, débat en Belgique et dans de nombreux pays de la Francophonie… « Notre intérêt spécifique est le théâtre contemporain évoquant des faits de société et susceptibles de créer des débats d’idées, des textes qui, d’une manière ou d’une autre, parlent de “Comment vivre ensemble?” ». Christine Delmotte écrit et met en scène aussi bien pour le théâtre que pour le cinéma.

Son premier court métrage Le cycle a obtenu le Prix du Meilleur Premier Film au Festival International du Film Indépendant de Bruxelles. Elle a également écrit plusieurs scénarios de long métrage.

Au théâtre, Christine a déjà mis en scène plus de 45 pièces dans différentes institutions telles que le Théâtre des Martyrs, le Théâtre de la Place à Liège, le Rideau de Bruxelles, le Théâtre Le Public, etc. Passionnée par l’univers onirique et la spiritualité mais également par la condition de la femme et son évolution dans la société, elle travaille au théâtre sur des auteurs tels que Ionesco, Pietro Pizzuti, Alan Ball, Joyce Carol Oates, etc. La metteuse en scène porte une affection particulière à l’adaptation théâtrale. Elle a notamment adapté Antigone d’Henry Bauchau, Sur les traces de Siddharta de Thich Nhat Hanh, Biographie de la faim, Le Sabotage amoureux d’Amélie Nothomb, L’oeuvre au noir de Marguerite Yourcenar, Monsieur Optimiste d’Alain Berenboom, Soufi mon amour d’Elif Shafak. En création l’année passée et en tournée actuellement, Nous sommes les petites filles des sorcières que vous n’avez pas pu brûler ! est le troisième texte qu’elle porte à la scène en tant qu’autrice et metteuse en scène après Transit à Dresde et La Comédie des Illusions.

Photo : © Isabelle de Beir

 

Informations 

Entrée libre sans réservation, collation offerte

 

Dimanche 11 Août 2019 à 17:30
18:30
Lecture-spectacle : Le Mystère du Gant de Roger Depré

Ajouter à mon agenda (iCal, Google, Apple, Outlook)


Durant le Royal Festival de Spa, nous sommes partenaires d'une création inédite labellisée "vaudeville à table".


 

Deux comédiens font vivre les onze personnages d’un vaudeville, se perdent dans les didascalies et font les bruitages à la bouche.

L’envie de Léonard Berthet-Rivière était de créer un spectacle à partir de la lecture d’une pièce. Il revisite donc avec humour la forme de la lecture-spectacle et s’amuse à la mettre sens dessus dessous. Le mystère du gant est donc plus qu’une lecture, c’est une immersion dans l’univers délirant d’un vaudeville comme on n’en fait plus. Faites-vous plaisir, saisissez l’invitation.

 

Mise en voix : Léonard Berthet-Rivière

Lu par Léonard Berthet-Rivière et Fanny Cuvelier

Projet soutenu par La Chaufferie-Acte 1 et Le Corridor à Liège

 

Informations et inscriptions

Entrée libre sans réservation
Plus d'informations sur le site du festival : http://www.royalfestivalspa.be

Dimanche 11 Août 2019 à 15:30
16:30

Ajouter à mon agenda (iCal, Google, Apple, Outlook)


La SACD est partenaire des rencontres avec les auteur.ice.s au Royal Festival de Spa. Nous vous invitons à venir discuter avec Hélène Gestern et Brigitte Baillieux autour du spectacle "Eux sur la photo".


 

La rencontre du 11 août à 15h30 se déroulera au Balcon Salle des Fêtes. 

Brigitte Baillieux

Metteuse en scène et autrice, Brigitte Baillieux partage la direction artistique de la Maison Ephémère avec Guy Theunissen depuis plus de 25 ans. Elle a travaillé à plusieurs reprises sur des projets d’autobiographie : Le carré des cosaques de François Houart (2006-Edition Hayez-Lansman), Celui qui se moque du Crocodile… n’a pas traversé la rivière de Guy Theunissen et François Ebouelé (2011-Edition du Cerisier) ou encore Autrefois il faisait jour jusqu’à minuit (2012-Hayez-Lansman), dont elle est l’auteure.

Son travail de mise en scène commence souvent par une écriture du spectacle. Elle part d’un matériau romanesque, épistolaire ou encore d’une parole brute qu’elle déplace « hors les pages », sur le plateau de théâtre : jeu sur la frontière fiction et réel pour Confidences (1998), acteurs et marionnettes pour Lettres ouvertes (2001), seule en scène d’une actrice avec une petite fille pour Le Sabotage Amoureux d’Amélie Nothomb (2003), allers-retours à travers le quatrième mur, travail chorégraphique et musique live pour Soie d’Alessandro Baricco (2004), mélange de réel et de fiction pour le spectacle en plein air, La Noce du fils (2005).

Depuis 2005 (La Noce du Fils), elle met en scène régulièrement avec Guy Theunissen un spectacle de plein air en mêlant amateurs et professionnels, musiciens et comédiens : Feu Fernand ou les folles funérailles ! en 2008, Des cailloux et des pommes en 2011, et Moi, je rumine des pensées sauvages en 2014. Ces créations résultent chacune d’une commande d’écriture à un auteur belge (respectivement, Olivier Coyette, Thierry Janssen et Guy Theunissen). En 2011, elle met en scène Dandin in Afrika avec Guy Theunissen et Celui qui se moque du Crocodile… n’a pas traversé la rivière de Guy Theunissen et François Ebouelé.

Elle livre, pour la première fois en 2012, sa propre écriture avec Autrefois il faisait jour jusqu’à minuit, créé au Rideau de Bruxelles. Une expérience qu’elle renouvelle en 2014 avec Ultime Rendez-Vous, un spectacle à domicile joué par Guy Theunissen qu’elle met en scène.

En 2014, elle s’imisce dans le théâtre de rue en créant La Loterie Erotique des Demoiselles – spectacle coproduit par la Cie des Bonimenteurs qui tournera dans les plus grands festivals. En 2016, elle met en scène à Conakry Je prends la parole ; Affaire de bottes rouges qu’ elle coécrit avec la comédienne guinéenne Fatoumata Sagnane.

En 2017, elle met en scène Après nous les mouches de et par Stéphane Bissot au Théâtre Varia, crée une conférence désarticulée avec l’équipe du Centre de jour pour enfants polyhandicapés, l’Oiseau bleu et enfin elle vient de monter Hotel Chelsea 1969 à partir du récit autobiographique de Patti Smith avec le groupe What about it ?

Photo : © Rosalie Colfs

 

Informations 

Entrée libre sans réservation, collation offerte

 

Ajouter à mon agenda (iCal, Google, Apple, Outlook)


Lors du Royal Festival de Spa, nous sommes partenaire d'une lecture-spectacle autour du plaisir féminin… Une invitation à la sensualité !


 

Une exploration qui donne voix aux multiples facettes du désir et du plaisir féminin à travers des textes inédits et des extraits de textes d’autrices belges, spécialement rassemblés pour l’occasion. Un kaléïdoscope sensuel, aphrodisiaque, percutant, sans tabou. Du pur plaisir.

 

Textes : Myriam Leroy, Adeline Dieudonné, Stéphane Bissot, Isabelle Wéry, Véronika Mabardi, Joelle Sambi, Milady Renoir, Elisa Brune

Lus par Priscilla Addade, Stephane Bissot et Véronique Dumont

Son : Marc Doutrepont – Image : Sarah Hirtt – Dessin : Emilie Praneuf – Regard complice : Milady Renoir

Production Les Midis de la Poésie, en partenariat avec La Vènerie et Kissing Moon

 

Informations et inscription

Entrée libre sans inscription
Plus d'informations sur le site web du Festival : http://www.royalfestivalspa.be

 

Lundi 15 Juillet 2019 à 22:00
23:30

Ajouter à mon agenda (iCal, Google, Apple, Outlook)


6 minutes 40 secondes pour convaincre, parler d’un projet, raconter une histoire… 11 projets se racontent en 20 images x 20 secondes : mini conférences, pitches de projet, performances éclair…. Ils.elles recherchent des partenaires pour développer ces projets : pourquoi pas vous ?!


PechaKucha ? 20 images x 20 secondes pour convaincre, parler d’une création, esquisser une mise en scène, dévoiler un synopsis, faire une performance éclair…


13 auteurs, autrices et compagnies (se) racontent en 6 minutes 40 secondes : ils ont le sens du rythme, ils aiment raconter des histoires, ils sont des bêtes de scène et ils vont vous le prouver dans cette séance de pitching visuelle, dynamique et ludique !

 

Les projets

La SACD en Belgique est fière d’inviter les professionnel.le.s à découvrir ces artistes et la diversité de leurs univers. Au programme, les projets :

 

- Raphaëlle Bouvier et Roman Gigoi pour et si vous y croyez assez, peut-être il y aura un poney

- Geoffrey Coppini pour Vedette(s)

- Anthony Foladore et Hugo Van De Plas pour Je suis une histoire 

- Sébastien Hanesse pour Suzanne

- Patrick Masset pour Les Assassins

- Lorette Moreau pour On va bâtir une île et élever des palmiers (co-écrit avec Axel Cornil)

- Antoine Neufmars pour Plan de table

- Violette Pallaro pour Un Loup pour l’homme

- Laurent de Richemond pour La Secte

- Esther Sfez et Paul Mosseray du Collectif Hold Up pour Another brick in the wall

- Emmanuel Texeraud pour Boccaperta

 

Ils.elles recherchent des partenaires pour développer ces projets : pourquoi pas vous ?!

En pratique

La séance aura lieu le lundi 15 juillet à 22h dans le jardin du Théâtre des Doms.
L'entrée est gratuite mais la réservation est obligatoire, en écrivant à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 
Une séance professionnelle proposée par les Doms et la SACD en Belgique. 


Powered by PechaKuchaTM.

Ajouter à mon agenda (iCal, Google, Apple, Outlook)


Le second temps de la rencontre consacrée aux stéréotypes dans les textes de théâtre prendra des atours plus pratiques et tendra à fournir une "boîte à outils" à ses participants.


Les stéréotypes dans les textes de théâtre : comment les détecter, les éviter... ou les exploiter consciemment ?

Les auteur.ice.s s’intéressent aux représentations des diversités dans les textes de théâtre et sont désireux de proposer des histoires et des personnages qui déjouent les clichés et les stéréotypes. Mais est-ce si simple ? Alors que par nature les textes de fiction mettent en œuvre des archétypes, alors que les stéréotypes procèdent de représentations parfois inconscientes, alors que les contre-stéréotypes sont parfois contreproductifs… la bonne volonté ne suffit pas toujours.

Après une première rencontre où Sarah Sepulchre aura analysé les biais de genre, la seconde après-midi sera davantage pratique. Il s’agira de s’interroger sur l’écriture du texte à proprement parlé et comment y faire passer ses intentions, avec des exemples concrets puisés dans les histoires connues de tou.te.s.

 

Sarah Sepulchre

Sarah Sepulchre est chargée de cours à l’Université catholique de Louvain (Belgique). Ses recherches portent majoritairement sur la fiction télévisuelle et les dispositifs transmédiatiques selon deux perspectives principales : l’analyse des personnages et la sociologie des usages. Elle a dirigé l’ouvrage Décoder les séries télévisées aux éditions De Boeck. Elle participe aux travaux du Groupe interdisciplinaire de recherche sur les cultures et les arts en mouvements (Gircam). Elle est co-présidente francophone de Sophia (www.sophia.be) et vice-présidente de l’Association internationale des chercheurs en littératures populaires et cultures médiatiques.

 

Inscription

La deuxième rencontre se déroulera le 15 juilllet de 13h à 16h dans le Jardin du Théâtre des Doms (Avignon).
Entrée libre mais réservation souhaitée par mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.. Il est possible d’assister aux deux rencontres ou à l’une d’elles.

Une double-rencontre conçue par la SACD, avec notamment Sarah Sepulchre, Professeure, École de Communication – UCL GIRCAM, Sybille Cornet, autrice et membre du Comité belge de la SACD…